Dans la peau d’Exp’Aire

Service communication - CNEAP

Dans la peau d’Exp’Aire
L'enseignement agricole privé en actions !

Chaque année se déroule la Fête de la Science. L'occasion pour les lycées agricoles privés et leurs élèves de faire preuve de malice et d'ingéniosité pour proposer des expériences originales, à l'image de la journée menée à Aire sur la Lys

Une scène de crime passée au peigne fin durant une semaine par plus de 400 collégiens des environs… voilà le scénario qui a permis d’illustrer la semaine consacrée à la Fête de la science au LPEGTA Sainte Marie d’Aire sur la Lys (62).

Dans la peau d’Exp’Aire

Un scénario bien ficelé

Tout commence dès l’entrée dans les locaux du lycée, deux grandes bandes jaunes collées sur la porte annoncent la couleur : gendarmerie nationale zone interdite ! A peine arrivés, les enquêteurs en herbe doivent revêtir une blouse blanche et commencer leur travail d’investigation après s’être rendus sur la scène du crime. Leur objectif, bien sûr, retrouver l’auteur du méfait.

Des profs lycéens et des enquêteurs collégiens… les 400 collégiens ont été guidés dans leurs investigations par les élèves de Terminale S. Ils ont ainsi planché sur une quinzaine d’ateliers : déchiffrage de messages codés, analyse balistique, élaboration d’un portrait robot, détermination d’un groupe sanguin, extraction d’ADN… « On s’y croyait vraiment » affirme l’un des collégiens !

Dans la peau d’Exp’Aire

Une restitution intelligente

Les élèves de Terminale ont exploité les connaissances acquises en cours pour les restituer de manière ludique. Leurs enseignants témoignent : « On découvre chez eux de vrais profils de pédagogues qu’on ne soupçonnait pas. Les élèves se prennent au jeu. »

Un gros travail de préparation a été mené par les enseignants et les élèves afin de recevoir les collégiens de manière très professionnelle. « Nous souhaitions surfer sur la vague des séries scientifiques prisées par les jeunes » précise Benoit Adamiak, enseignant de physique-chimie et coordinateur de la semaine. « L’indispensable coopération entre les professeurs de mathématiques, de biologie et de physique-chimie  a permis la réalisation et le bon déroulement des animations » précise-t-il également.

Dans la peau d’Exp’Aire

Quand les élèves mènent l’enquête

Des fiches avec des profils de suspects ont été données aux pseudos enquêteurs. Ces fiches contenaient les éléments déterminants nécessaires à l’enquête : groupe sanguin, taille, hobbies, couleur de cheveux, âge, animaux de compagnie et lieu d’habitation. Les collégiens enquêteurs ont ainsi pu comparer des polis d’animaux, faire ressortir des traces de sang, analyser de la terre afin de récupérer tous les indices sur la scène de crime. Il fallait être le plus précis possible pour parvenir à démasquer le  « bon » coupable !

Une mise en scène prise très au sérieux, tant par les collégiens que par les lycéens. Agathe, élève de Terminale S témoigne : « Le fait de se retrouver face aux collégiens est très bénéfique. Déjà, on se rend compte de ce que c’est de devoir capter l’attention, d’empêcher certains de parler… Et puis, cela nous entraîne pour les oraux du Bac. On restitue notre cours en réalisant  les différentes expériences… ».

En savoir + sur l’enseignement agricole privé du CNEAP : http://www.cneap.fr

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires