Lignes électriques aériennes : danger pour les agriculteurs !

Service communication

Les agriculteurs amenés à travailler sur des parcelles sur lesquelles se trouvent des lignes électriques haute tension doivent faire preuve d'une grande vigilance. Ils sont tenus de respecter des consignes de sécurité élémentaires détaillées ci-dessous.

Tous les ans sont relatés dans la presse des accidents graves résultant d'un trop grand défaut d'attention lors d'interventions à proximité de lignes aériennes haute tension. Les lignes de 15 000 à 20 000 volts sont très fréquentes dans les campagnes et sont extrêmement dangereuses, car positionnées à seulement six mètres du sol. Un effet « érosion de l'attention » est également observé du fait du voisinage habituel de ces installations.

Des règles simples de prévention

- Demeurer à bonne distance des lignes haute tension dans la mesure du possible, spécialement avec des engins de grande hauteur. Si une manoeuvre à proximité immédiate est néanmoins incontournable, le chauffeur doit se faire accompagner d'un tiers qui l'alertera en cas de danger,

- se renseigner sur le gabarit maximal de la machine, dans toutes les configurations possibles : des dimensions qui ne sont malheureusement pas toujours indiquées sur les notices d'instructions. Il faut également tenir compte des pièces en saillie, telles que vis de vidange, rehausse de trémie de moissonneuse-batteuse, goulotte d'ensileuse, rampes de pulvérisateur…,

- la position de la ligne aux points de franchissement obligés doit être au moins équivalente à la hauteur totale des matériels, augmentée d'un mètre. L'agriculteur doit aussi tenir compte du dénivelé du terrain et des éventuelles modifications intervenues depuis la construction de la ligne (terrassements, andains…),

- pour les lignes ne dépassant pas 50 000 volts, la hauteur des câbles par rapport au sol doit être de six mètres. Toutefois, au fi l du temps, ils peuvent avoir subi un affaissement. Si vous constatez la moindre anomalie, contactez le gestionnaire concerné, soit ERDF (Electricité réseau distribution
France), soit RTE (Réseau de transport d'électricité),

- lors de manoeuvres à proximité de lignes haute tension jusqu'à 50 000 volts, la distance de sécurité doit être d'au minimum trois mètres. Aucun élément des engins ne doit pénétrer dans cet espace qui correspond au rayon d'un cercle ayant comme axe le câble électrique. Dans le cas de lignes supérieures à 50 000 volts, la distance est portée à cinq mètres minimum,

- le dépôt de produits sous les lignes est à proscrire (fumier, betteraves, ensilage, meule de paille…),

- si un salarié, une ETA ou une Cuma doivent intervenir sur le chantier, l'agriculteur doit au préalable les informer des zones à risques qu'il a identifiées sur ses parcelles,

- dans le cas particulier d'un travail nocturne ou par visibilité réduite, la vigilance doit être accrue. S'il est en eff et toujours possible de distinguer les poteaux électriques, les câbles sont rendus quant à eux invisibles.

Que faire en cas d'accident ?

En cas de contact avec une ligne électrique ou d'amorçage, le conducteur de la machine doit rester dans son engin et essayer d'abaisser l'équipement ou de se dégager pour éliminer le contact.
Il ne doit sauter de la cabine qu'en cas de nécessité absolue (engin prenant feu) et sans la toucher pour éviter la mise à la terre. Il doit s'écarter de la zone dangereuse à petits pas ou à pieds joints, avant d'appeler ERDF et/ou les pompiers.
Les autres personnes ne doivent surtout pas s'approcher. Même si la ligne semble coupée, le courant peut revenir à tout moment. Ils ne doivent pas toucher directement une personne en contact avec la machine sous tension.

Pour de plus amples renseignements, n'hésitez pas à contacter le service Prévention des risques professionnels :

- en Mayenne au 02 43 91 82 21,
- dans l'Orne au 02 33 31 42 35,
- en Sarthe au 02 43 39 44 15.

Source MSA Mayenne-Orne-Sarthe

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires