MSA : IJ Amexa, un nouveau droit pour les agriculteurs

Christophe AVRANCHE

MSA : IJ Amexa, un nouveau droit pour les agriculteurs

A partir du 1er janvier 2014, les exploitants agricoles, leurs conjoints collaborateurs et leurs aides familiaux pourront bénéficier d’indemnités journalières en cas de maladie ou d’arrêt du travail.

Exploitants, ne choisissez plus entre votre travail et votre santé. A partir du 1er janvier 2014, vous, ainsi que votre collaborateur et vos aides familiaux, pourrez bénéficier de l’indemnité journalière Amexa (Assurance maladie des exploitants agricoles). Cette nouvelle prestation vous garantit un revenu de base pour tout arrêt de travail prescrit en cas de maladie ou d’accident de la vie privée. 

Les conditions pour bénéficier de l’indemnité journalière Amexa

Pour bénéficier de cette prestation, il faut être affilié à l’Amexa depuis au moins un an et être à jour de sa cotisation au 1er janvier de l’année au cours de laquelle le médecin constate une incapacité de travail.Le dispositif n’est valable que si l’arrêt de travail est à temps complet. Cette cotisation spécifique est obligatoire et forfaitaire. Elle est à la charge de l’exploitant ou du chef d’entreprise agricole et couvre aussi les autres membres de la famille travaillant sur l’exploitation.

Le versement de l’indemnité

L’indemnité journalière Amexa est soumise à un délai de carence de 7 jours, elle est donc versée à partir du 8e jour d’arrêt de travail. Ce délai est réduit à 3 jours en cas d’hospitalisation pour un versement à partir du 4e jour d’arrêt. Le montant de l’indemnité est de 20,91 euros pour les 28 premiers jours indemnisés, puis de 27,88 euros à partir du 29e jour. Le paiement s’effectue par quinzaine. L’indemnité journalière Amexa n’est pas cumulable avec celle de l’Atexa ou avec les allocations de remplacement maternité ou paternité.

Les règles à respecter

Un arrêt de travail indemnisé implique de respecter certaines règles. Vous devez envoyer l’arrêt de travail remis par le médecin traitant à votre MSA sous 48h. En cas d’hospitalisation, c’est un bulletin de situation qu’il faut transmettre. Ensuite pendant toute la durée de l’arrêt de travail, il faut respecter le repos prescrit par le médecin et les heures de présence à domicile fixées. Vous ne devez en aucun cas exercer une activité professionnelle ou toutes autres activités non autorisées.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur msa-mayenne-orne-sarthe.fr/sante/ij-amexa.

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 6

fairytales

faut que je verifie combien me coute annuellement cete prestation pour mon assureur privé .... il faudra renegocier en tout cas les contrats d'assurances privés pour faire baisser la note

AIGLE201

643 euros pour le premier mois,on se fou de nous. Avec une assurance privée on peut au moins prévoir une indemnité qui paie un salarié.ça ressemble a une augmentation des cotisations sans le dire.

BEAUDITLANIQUE

une fausse "avancée" dans toutes sa splendeur, ce délai de carence est une insulte à la réalité du monde agricole face à la maladie, il aurait mieux valu inverser le principe en déterminant un plafond la MSA à définitivement vendu son âme au libéralisme et n'est plus que capable de reprendre les méthodes du secteur privée

Pleinchamp

En ce qui concerne le montant de la cotisation forfaitaire, d'après le site de la MSA : "Son montant, fixé par arrêté, n'excédera pas 200 euros par chef d'exploitation ou d'entreprise agricole".

fairytales

oui le montant de cette cotisation sera interessant...... je l'imagine bien salée...pour 28 euros d'indemnités journalieres de quoi payer un salarié meme pas une demi journée, si encore ca avait annuler la necessité de prendre une assurance privé mais non....au final c'est une taxe plu qu'une cotisation

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires