MSA : prévention : Limitez les risques d'accident de vos salariés

Service communication MSA

Fournir à chaque salarié le matériel nécessaire à sa sécurité est une obligation pour l'employeur. Veiller à son utilisation en est une seconde.

Chaque employeur est tenu de mettre à disposition de ses salariés le matériel et les vêtements de travail destinés à assurer leur protection. Il doit également veiller à leur utilisation effective.
Ces exigences concernent tant l'entreprise qui emploie un seul salarié, même à temps partiel, que celle qui en compte plusieurs centaines. Elles engagent la responsabilité civile et pénale de l'employeur.
La protection peut être collective - au travers de l'organisation du travail, de la sécurité des machines - et individuelle. Dans ce cas, elle concerne l'équipement personnel de l'employé ainsi que la formation qu'il reçoit.

L'équipement de protection individuelle

Lorsque la protection collective n'est pas suffisante ou qu'elle n'est pas possible, une protection individuelle doit être envisagée.
L'employeur fournit l'équipement de protection individuelle (EPI) gratuitement et de manière personnelle à chaque salarié et veille à son utilisation effective. Il l'informe des risques contre lesquels cet équipement le protège et des conditions d'utilisation. Une formation spécifique sur le port des EPI doit également être suivie par le salarié. Le chef d'entreprise assure le remplacement de l'équipement lorsque celui-ci ne garantit plus la sécurité de l'employé.
Cet EPI doit être adapté au risque, différent selon la profession, et à la situation de travail. Il ne doit pas entraîner de danger supplémentaire. En cas de risques multiples exigeant le port simultané de plusieurs équipements de protection individuelle, ceux-ci doivent être compatibles entre eux.

L'équipement est choisi en fonction de la partie du corps à préserver. Ainsi pour protéger :
-la tête : casque de protection, coiffe...
-les yeux : lunettes de protection contre les risques chimiques et les projections, écrans faciaux, masque de soudage à l'arc...
-les voies respiratoires : masque avec filtres à particules, filtres anti gaz, filtres combinés,
-l'ouïe : bouchons anti bruit, casque anti bruit, protections moulées,
-le corps : combinaison adaptée au risque, pantalon anti coupure...
-les mains : gants spéciaux risques chimiques ou mécaniques,
-les pieds : bottes et chaussures de sécurité.

La MSA Mayenne-Orne-Sarthe vous apporte le soutien nécessaire à l'évaluation des risques professionnels propres à votre entreprise. Elle vous aide également à rédiger le document unique recensant les dangers identifiés et les moyens de prévention à mettre en oeuvre. Elle vous conseille dans vos choix d'équipements et participe également à la mise en place d'actions de prévention.
N'hésitez-pas à la contacter !

En savoir plus

Et l'hygiène corporelle ?
L'employeur doit mettre à disposition de ses employés les moyens d'assurer leur propreté individuelle : vestiaires, lavabos, toilettes dans deux cas précis :
- lorsque le travail est effectué dans les locaux de l'exploitation ou à proximité,
- lorsque les salariés commencent et finissent leur travail de façon habituelle dans les locaux de l'entreprise.
Pour les travaux très salissants ou polluants (phytosanitaires...), les salariés doivent pouvoir disposer d'une douche.

Source MSA Mayenne-Orne-Sarthe

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires