MSA : remplacement en agriculture

Christophe AVRANCHE

MSA : remplacement en agriculture

Maladie, accident, ou dans un registre plus ludique, vacances en famille… posent le problème de la suppléance sur l’exploitation. L’action sociale MSA Mayenne-Orne-Sarthe propose des solutions à ses adhérents.

Se faire remplacer sur l’exploitation représente une charge financière importante pour les familles. Les aides MSA permettent de l’alléger.

Pour raison de santé

Il est impératif de prévoir son remplacement sur l’exploitation pour pouvoir faire face en cas de maladie ou d’accident par exemple.

Pour vous aider, la MSA propose une aide à l’assurance remplacement. Elle participe au financement des quatre premières années d’adhésion à tout nouveau contrat d’assurance remplacement. Elle est associée aux fédérations départementales des services de remplacement et à Groupama.

Sa contribution est de 40 % la première année, 30 % la deuxième et 20 % du tarif les deux années suivantes, basée sur quatre heures de remplacement journalier.

Toutefois, si, alors que vous êtes assuré, la pathologie qui cause votre arrêt de travail est exclue du contrat d’assurance, il existe une aide au remplacement sur l’exploitation pour raison de santé.

Sa durée maximale est de 180 heures par personne. Le remplacement intervient lors d’un arrêt de travail d’au moins sept jours, après application d’une franchise de 12 heures. Il est assuré par un service de remplacement, ou par l’embauche temporaire d’un salarié. La participation est établie en fonction du quotient familial de la famille, et plafonné au coût horaire d’intervention semaine. Les majorations pour les jours fériés et les indemnités de déplacement ne sont pas prises en compte. Le montant des indemnités journalières maladie et accidents du travail est déduit du montant de la prestation.

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 1

lachevrevache

Quand un lumbago m'a cloué au lit, et une autre fois que j'ai fait une semaine à l'hosto, la M.S.A., bonne fille, me dédommageait de 18 euros/ jour, à condition que j'embauche un salarié qui m'aurait coûté... 100 euros/jour (6h au smic plus charges sociales). Des copains se sont précipités, gratuitement. Vaut mieux compter sur les copains et les copines que sur la M.S.A.

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires