MSA : Un vaccin, trois protections

Christophe AVRANCHE

MSA : Un vaccin, trois protections

La rougeole, les oreillons, la rubéole sont trois maladies très contagieuses considérées à tort comme banales mais qui peuvent entraîner des complications graves.Pensez à protéger facilement vos proches par la vaccination (vaccin ROR).

Entre 2008 et 2012 une importante épidémie de rougeole a atteint plus de 24 000 personnes causant plus de 1 500 pneumopathies graves et 32 complications neurologiques à type d'encéphalite ou myélite. On peut lier la recrudescence de la maladie à un nombre insuffisant d’injections constatées chez les enfants nés depuis 1980, malgré les préconisations successives.

Il est important de rappeler à cet égard que si la vaccination n’est pas obligatoire, elle est fortement recommandée, voire indispensable pour les enfants qui fréquentent des lieux d’accueil collectif.

Le nombre de cas a fortement diminué en 2012 et 2013 (respectivement 859 et 259 cas déclarés), toutefois la circulation du virus restait toujours active.

Simple, efficace, nécessaire, sans danger et gratuit

Telles sont les cinq bonnes raisons de se faire vacciner.

Le plus aisé est d’y procéder dès la prime jeunesse : parlez-en à votre pédiatre. Deux doses de vaccin suffisent, entre 12 et 24 mois chez le nourrisson (première injection dès 9 mois si l’enfant est en collectivité).

Bébé est ensuite protégé efficacement et durablement contre les trois maladies.

Pensez aussi dès aujourd’hui à vérifier les carnets de santé et de vaccination de l’ensemble de la famille. Si vous, votre conjoint ou votre enfant n’avez pas eu la rougeole, il n’est en effet pas trop tard pour s’en prémunir.

Une injection de rappel peut à tout moment compléter la première, même effectuée des années auparavant. Une vaccination complète peut également intervenir à tout âge. Pour étayer cette nécessité de protection ROR, soulignons que la rubéole est un véritable danger pour la femme enceinte, pouvant provoquer des malformations du foetus ou une interruption médicale de grossesse. Quant aux oreillons, ils peuvent entraîner des complications graves : méningites, surdité et stérilité.

Votre MSA prend totalement en charge le vaccin pour tous les enfants jusqu’à l’âge de 17 ans inclus. A partir de 18 ans, il est remboursé à 65 % (et complété par votre mutuelle).

N'oubliez pas vos rappels

A la différence du ROR, certaines protections ne sont que temporaires. Il est important de vérifier régulièrement les dates auxquelles doivent intervenir vos rappels de vaccination, tout au long de la vie. En cas de doute, votre médecin traitant peut vous y aider.

Attention : le monde agricole est particulièrement exposé aux risques liés au tétanos.

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires