Qu’est-ce que le Droit Individuel à la Formation ?

CERFRANCE

Chaque année, dans une entreprise, le salarié ‘’capitalise’’ un crédit de 20 heures de formation, plafonné à 120 heures.

Celui-ci est utilisable à son initiative après accord de son employeur sur le choix de la formation. L’employeur a l’obligation d’informer chaque salarié, par écrit et annuellement, du total des droits qu’il a acquis au titre du DIF. Peuvent être concernées les formations liées à l’évolution de l’emploi ou au maintien dans celui-ci ainsi qu’au développement des compétences : elles permettent de progresser dans son emploi en vue d’obtenir une qualifi cation supérieure ou de changer de qualification.

À savoir : un bilan de compétence que le DIF peut financer peut être articulé avec une action de professionnalisation ou la validation des acquis de l’expérience.

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires