Sculptures végétales

Service communication - CNEAP

Sculptures végétales
L'enseignement agricole privé en actions !

Le projet artistique proposé aux élèves de Bac Pro agricole se présente comme une sensibilisation à la création artistique en lien avec le paysage.

Sculptures végétales

Il s’agit du Land Art. C’est ainsi que vingt-trois élèves de Bac Pro du LEAP La Touche de Ploërmel (56) ont investi les rives du lac au Duc de de la commune durant une semaine, pour développer un projet artistique par petits groupes en compagnie de Bruno Guihéneuf, artiste plasticien et d’une étudiante en master d’arts plastiques, ancienne élève de Bac Pro du lycée.

Le travail répond à une thématique spécifique « frontière, limite, franchissement ». Il s’agit de créer des « installations paysagères » sous forme sculptural ou sous forme d’aménagement d’un espace en répondant à cette contrainte.

Les élèves travailleront ensuite, pendant les cours d’éducation socioculturelle, sur la restitution de cette semaine artistique en préparant une exposition (photos, textes, diaporama…) pour les Portes Ouvertes du lycée en mai 2014.

Cette expérience permet aux élèves d’être sensibilisés à l’art, de développer eux-mêmes un projet artistique, et de montrer une facette peu connue du monde agricole à savoir un regard neuf porté sur la nature et le paysage avec une volonté de créer en tenant compte de l’environnement naturel.

Sculptures végétales

Sensibilisation culturelle et artistique

En Première Bac Pro, dans le cadre des cours d’éducation socio-culturelle, les élèves ont déjà participé à un séjour culturel à l’étranger. Ils ont pu découvrir Bruxelles sous l’angle culturel et artistique en étudiant l’architecture de la ville et la peinture flamande. Pendant ce séjour, les élèves ont été sensibilisés à la création contemporaine en visitant le musée des œuvres dans l’espace urbain de la capitale avec notamment des artistes ayant travaillé sur des installations temporaires.

L’idée était de passer de cette ouverture culturelle à la création artistique proprement dite et d’inviter les élèves à « goûter » l’art, et ainsi leur permettre de voir autre chose et de prendre confiance en leur capacité créative.

En classe de terminale, les élèves ont été sensibilisés à la question du Land Art (Art-Nature ou création artistique dans le paysage) avec des analyses vidéos et photographiques.

Sculptures végétales

Espace de création, espace d’expression

Lord de la semaine banalisée autour du Land’Art, les élèves ont pu découvrir l’espace de création mis à disposition par la Mairie de Ploërmel. La première journée, Bruno Guihéneuf, l’étudiante Léopoldine Rostan et un enseignant du Lycée ont accueilli les élèves sur le site pour les sensibiliser au Land Art grâce à des exercices d’éveil aux différents sens.

Le deuxième jour, les élèves sont partis en reconnaissance pour décider du lieu, et ont présenté un projet en lien avec la thématique retenue. Ils ont ainsi schématisé sous forme de croquis le lieu choisi et expliqué leur projet. Le travail de création a commencé pour chaque groupe.

Munis de leur cahier de bord, chaque groupe faisait un état des lieux précis de l’avancée de son projet. Les accompagnateurs, quant à eux étaient amenés à parcourir l’ensemble du site pour découvrir les productions car les élèves ont occupé des endroits très différents et assez éloignés les uns des autres. Ce qui est intéressant car chaque groupe a travailler sans se soucier du travail du voisin et donc en faisant confiance à sa seule inspiration, sans craindre la comparaison ! Au final, sept projets ont émergé de l’imaginaire des élèves et il ne restait plus qu’à concrétiser ces belles idées sur le terrain.

Les troisième et quatrième jours, les élèves ont poursuivi le travail de création en apportant des modifications à leur projet, car du travail, jaillissait bien souvent l’idée…

Le dernier jour, chaque groupe a finalisé son projet, et un photographe originaire de Ploërmel, Dominique Rolland, est venu sur le site pour immortaliser ces œuvres éphémères.

Pour clore cette semaine autour de la création et du paysage, les élèves ont invité les élèves des autres classes et les enseignants à un vernissage itinérant. Chaque groupe a présenté et expliqué son projet aux visiteurs et détaillé sa démarche artistique. Les élèves ont été surpris de voir que leur travail pouvait susciter des commentaires, des discussions et même des échanges très vifs entre les spectateurs.

L’intérêt d’une telle semaine est d’ouvrir les jeunes à l’art, leur donner confiance en eux, montrer qu’on a tous en nous un potentiel de création. Plusieurs élèves ne vont pas dans les lieux culturels car ils pensent que cela n’est pas pour eux. Il est important de casser cette image d’inaccessibilité, d’un art réservé à une élite, et donc de s’approprier la culture et les arts en développant soi-même des projets, des idées, des créations…

Les œuvres artistiques des élèves ont également été vues par les habitants de la commune au cours des vacances de la Toussaint. En effet, différents panneaux réalisés par la Mairie de Ploërmel étaient fixés près des œuvres et indiquaient le type de réalisations à découvrir.

Sculptures végétales

Transmission artistique

Les élèves préparent désormais une restitution de leur travail dans le cadre des cours d’Education Socio-Culturelle pour les Journées Portes Ouvertes de l’établissement qui auront lieu en mai 2014. Les photos de Dominique Rolland seront exploitées par les élèves, le cahier de bord servira aussi de support à l’explication des œuvres et des démarches artistiques.

Enfin un diaporama photos viendra compléter les supports bâches pour bien rendre compte du vécu de la semaine.

Les Portes Ouvertes du Lycée accueillent chaque année de nombreux visiteurs, et cette exposition sera une belle occasion de mettre en valeur le travail des élèves de Bac Pro, montrer l’ouverture dont ils font preuve et surtout démontrer leur capacité à développer un projet artistique a priori très éloigné de leur centre d’intérêt.

Cette mise en valeur du travail des élèves est importante pour eux, d’où l’intérêt de soigner l’exposition et la mise en forme des affiches tout comme le choix du lieu de présentation. Le manoir du 17ème siècle de l’établissement semble être l’endroit le plus intéressant pour mettre en valeur une telle exposition !

Enfin, au-delà des Portes Ouvertes du lycée, cette exposition pourra rester quelques temps dans le hall d’accueil pour permettre à l’ensemble de la communauté éducative et autres visiteurs de découvrir ce travail de création artistique. Cette mise en lumière du travail accompli sera une juste reconnaissance des capacités créatrices de ces jeunes issus de lycée professionnel. Il est important de mettre en avant une telle initiative car ces jeunes aiment à montrer une image dynamique et ouverte, ils souffrent parfois d’une méconnaissance de leurs racines rurales et agricoles. Cette expérience artistique ne peut que surprendre et les valoriser en montrant un visage peu connu de la formation agricole à savoir la sensibilisation à la création artistique en lien avec l’observation et le respect de la nature.

L’exposition partira ensuite dans différents lieux du département qui ont déjà fait la demande de réservation auprès du lycée : Chambre d’Agriculture du Morbihan à Vannes, Maison du Morbihan à Mauron, et Office de Tourisme de Ploërmel.

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires