Soleil : attention danger ! : Entre ombre et lumière

Service communication

Soleil : attention danger ! : Entre ombre et lumière

La lumière du soleil est certes composée de rayons visibles mais aussi d'autres, beaucoup plus sournois parce qu'imperceptibles par nos yeux, et dangereux. Notamment les ultraviolets. Parmi eux, les UVB qui traversent l'épiderme et les UVA qui pénètrent jusqu'au derme superficiel.

Les UV à l'assaut de l'ADN

Or quand les UV traversent les couches de cellules, ils chamboulent tout sur leur passage. Sous leur effet, l'ADN se déforme, ce qui entraîne des risques d'erreurs pour les protéines qui transcrivent et recopient ce code.
Certaines de ces erreurs sont immédiatement réparées par des enzymes : nos cellules possèdent des outils efficaces. Mais ce n'est pas le cas de toutes. Et parfois une faute (une mutation) apparaît dans le code génétique.
Le soleil est à l'origine de la progression importante des cas de mélanomes. En France, plus de 7 000 nouveaux cas sont détectés chaque année. Au nombre des régions les plus touchées : la Basse-Normandie, la Bretagne et les Pays-de-la-Loire.

Le nombre de mélanomes a triplé en 20 ans. Une exposition excessive au soleil est souvent à l'origine de ce cancer, qui se développe dans 15 à 20 % des cas à partir d'un grain de beauté.

Pour prévenir cette maladie, une seule règle : se protéger contre les rayons Ultra Violet (UV) du soleil. Et plus encore les enfants et les adolescents, dont la peau est particulièrement sensible. Les brûlures répétées (coups de soleil) avant l'âge de 15 ans sont une cause majeure du développement de mélanomes à l'âge adulte.

Vieillissement prématuré

Le soleil ne produit pas que des cancers. Il accélère également le vieillissement de la peau car les UVA s'introduisent dans le derme et détruisent les fibres de collagène et d'élastine. Cela ne se voit pas tout de suite mais 10 ou 20 ans après les irradiations. Des taches, épaississements locaux, amincissements locaux, et rides en sont les conséquences, entraînant une baisse de perception sensorielle et thermique et une plus grande sensibilité aux irritations.

Conseils de saison

- Eviter l'exposition au soleil entre 12 h et 16 h, moment où les UV sont les plus intenses, donc les plus dangereux.
- Porter au minimum un tee-shirt, un chapeau à bords larges pour protéger les yeux, le visage et le cou, et des lunettes de soleil avec filtre anti-UV (norme CE catégorie 3 ou 4) et montures enveloppantes.
- Sur les parties du corps découvertes, utiliser une crème solaire haute protection, indice minimum 30. Renouveler souvent son application.
- A la plage, le parasol est utile mais il ne protège pas de la réverbération des rayons solaires sur le sable. Pour toutes les activités de plein air, rechercher les endroits ombragés.
- Si vous prenez des médicaments photosensibilisants (antidépresseurs, estrogènes...), demandez à votre médecin si vous pouvez suspendre votre traitement pendant les vacances ou le changer, sinon, vous risqueriez de vous retrouver avec des petites cloques ou des petits boutons sur l'épiderme.

Source MSA Mayenne-Orne-Sarthe

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires