Terre de confiance : deux acteurs pour favoriser l’installation des jeunes agriculteurs

crédit agricole Nord Midi Pyrénées

Terre de confiance : deux acteurs pour favoriser l’installation des jeunes agriculteurs

En France la moitié des agriculteurs a plus de 50 ans. Or, seulement un agriculteur partant à la retraite sur deux, est remplacé par un jeune. C’est à partir de ce postulat que le groupe coopératif Capel Lot et le Crédit Agricole Mutuel Nord Midi-Pyrénées, se sont retrouvés sur le stand « Grands terroirs du Lot » du Salon International de l'Agriculture, mardi 27 février dernier, pour signer une nouvelle convention de partenariat.

« Cette démarche collaborative va permettre aux jeunes agriculteurs de faciliter et de garantir la réussite de leur installation. Naturellement, elle aborde largement le renouvellement des générations et la transmission d’exploitations. » explique Michel Alibert, vice-président du Crédit Agricole Nord Midi-Pyrénées. «De par cette signature, nous nous engageons à mutualiser nos domaines de compétence et à veiller à une complémentarité de nos chartes installation respectives » ajoute-t-il. En effet, historiquement, ces deux entités accompagnent les jeunes porteurs de projet dans le Lot pour favoriser leurs conditions d’installation. Les uns, avec un accompagnement technico-économique, les autres, avec une approche financière très poussée durant les premières années. « Cette année, il était important de faire évoluer ce partenariat, car les projets et les installations hors cadre familial augmentent. Il était donc logique de repenser l’offre d’accompagnement en tant qu’acteur du développement agricole territorial » précise Gérard Lavinal, président de la Capel. Et Jean-Paul Massol, responsable du service agriculture au Crédit Agricole Nord Midi-Pyrénées, d’illustrer cette mise en commun de moyens lors de la cession-reprise d’une exploitation, hors cadre familial, réussie par le couple Marion et Anthony installé dans le nord Lot en agriculture porcine. Cet exemple montre qu’aujourd’hui, rassembler tous les moyens pour maintenir l’agriculture dans nos territoires n’est pas seulement un enjeu économique : installer ou favoriser le renouvellement présente plus que jamais une dimension sociétale, culturelle et environnementale. Ces deux acteurs de l’agriculture en sont convaincus. La preuve : ils ont baptisé cette entente « Terre de confiance »…tout naturellement !

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires