Menu
PleinchampTV Lettre d'info

Une nouvelle formation pour les exploitants agricoles de demain : dirigeants d'entreprise, mais aussi entrepreneurs et innovateurs

Lasalle Beauvais Institut ploytechnique

Une nouvelle formation pour les exploitants agricoles de demain : dirigeants d'entreprise,  mais aussi entrepreneurs et innovateurs

Un an après le lancement, les élèves-ingénieurs témoignent

Pour faire face aux nombreux défis que devra relever l'agriculture durant les deux prochaines décennies, ce secteur d'activité a entamé une mutation portée par les agriculteurs eux-mêmes.

L'Institut Polytechnique LaSalle Beauvais a construit une formation sur les deux dernières années de son cursus « ingénieur en agriculture » pour accompagner cette transformation de l'agriculture et du besoin d'acteurs de haut niveau. Ce nouveau parcours « Entrepreneuriat et innovation en agriculture » offre une solide formation de dirigeants et d'entrepreneurs agricoles. Les futurs ingénieurs ainsi formés seront également visionnaires, gestionnaires et stratèges, communicants et managers, ouverts à l'innovation et à l'écoute tant des marchés que des besoins des territoires.

Pour aller plus loin :

Dès 2015, le nombre d'installations, reprises ou créations d'entreprises agricoles sera de l'ordre de 12 000 à 15 000 par an et ne devrait pas baisser avant longtemps.

Pour que la mutation de l'agriculture puisse se réaliser rapidement, il faudrait donc au moins 1 000 nouveaux entrepreneurs agricoles de haut niveau formés par an. C'est à cet objectif que répond la spécialité Agriculture de LaSalle Beauvais en lançant ce nouveau parcours de formation.

L'école d'ingénieurs instaure une dynamique sur le territoire national permettant de former un nombre croissant d'entrepreneurs agricoles pour toutes les agricultures françaises.

 

Les défis de l'agriculture d'aujourd'hui sont connus : répondre aux attentes des citoyens et consommateurs en termes de protection de l'environnement, d'augmentation de la productivité, d'activité productrice d'aliments sûrs et sains, de création de valeur dans et pour les filières alimentaires et agro-industrielles, et de dynamisation des territoires. Cette capacité collective relève de l'investissement humain et du choix des agriculteurs d'organiser leur activité, en accord avec la demande collective.

Le dirigeant d'entreprise agricole agit dans un monde d'une très grande complexité ; non seulement il doit développer un grand nombre de compétences, mais il doit aussi en connaître les limites pour savoir mieux déléguer ou s'entourer. Ce dirigeant devient le pivot de la transformation agricole en cours.

 

 

Témoignages d'élèves en pièce jointe à la fin du dossier de presse.

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires