Agriculture mondiale : Les terres arables des pays en développement convoitées par des investisseurs

15 millions d'hectares, c'est la surface de terres arables qui auraient été négociés depuis 2006 dans les pays en développement. L'organisation des nations unies (ONU) parle même de 15 à 20 millions d'hectares dans son rapport pour le droit à l'alimentation, « ce qui prive nombre de paysans de leur principale source de subsistance », s'est alarmé Olivier de Schutter, le rapporteur. Cette surface correspond à la quasi-totalité des terres agricoles de la France (27 millions d'ha). Beaucoup de ces négociations concernent des achats ou des locations de longue durée de terres en Afrique subsaharienne, Europe de l'Est, Asie et Amérique latine. Ces négociations se poursuivent et engendrent une spéculation sur les terres, réduisant leur accessibilité pour les agriculteurs autochtones.

Source Réussir Grandes Cultures Avril 2010

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier