Agro-industrie : Explosion des ventes mondiales d'engrais

Nicole Ouvrard

Les ventes d'engrais sont dopées par la croissance asiatique et la hausse du pouvoir d'achat des agriculteurs dans le monde.

La consommation mondiale de fertilisants chimiques monte en flèche depuis le début du
XXe siècle. Elle dépasse les 160 millions de tonnes, contre 120 millions en 1994. Le moteur
de cette envolée est asiatique : la Chine et l'Inde représentent à eux seuls 43 % de la
consommation mondiale d'engrais. Et la demande ne cesse d'augmenter dans ces pays,
mais aussi du côté de l'Amérique du Nord et du Sud, alors que le pouvoir d'achat d'intrants
des agriculteurs est dopé par la hausse des prix des matières premières agricoles. Quant
aux prix, celui de l'azote a doublé en trois ans, celui de la potasse en deux ans et celui du
phosphate a été multiplié par cinq en un an.

Big-bags d'engrais. Longtemps en déclin, la consommation d'engrais est repartie à la hausse. (S. Roupnel)

Big-bags d'engrais. Longtemps en déclin, la consommation d'engrais est repartie à la hausse. (S. Roupnel)

+ 10 % des livraisons en France

En France, la tendance est aussi à la hausse pour cette campagne 2007-2008. Les
livraisons ont augmenté de 10 % sur les trois éléments fertilisants. Cela s'explique à la fois
par la hausse des surfaces de blé qui tire la demande, mais surtout par une anticipation de
la hausse des prix. Ils ont déjà augmenté de 39 % sur un an, tous produits confondus. Le
prix des engrais phosphatés a progressé de 63 % ! Conséquence directe d'une telle
dynamique commerciale : l'industrie des engrais se porte mieux. Le leader mondial Yara, qui
a absorbé Kemira fin 2007, a vu ses bénéfices quasiment tripler le premier trimestre 2008
par rapport à la même période en 2007.

Source Réussir Céréales Grandes Cultures Mai 2008

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier