Agrochimie : Les bénéfices attendues de Monsanto bondissent

avec AFP

Le groupe agrochimique américain Monsanto prévoit, pour le troisième trimestre, un bond de 77% de son bénéfice net à 680 millions de dollars grâce, notamment, à ses ventes de semences et OGM.

Le bénéfice par action s'est établi à 1,26 dollar alors que les analystes attendaient 1,10 dollar, et le chiffre d'affaires a progressé de 21,2% à 3,590 milliards de dollars, alors que les analystes avaient tablé sur 3,36 milliards USD. « L'entreprise est bien placée pour conclure l'exercice 2011 dans sa cible d'une croissance du bénéfice à périmètre constant » d'environ 16 à 19%, indique Monsanto dans un communiqué.

Le bénéfice par action annuel est désormais attendu entre 2,84 et 2,88 dollars hors éléments exceptionnels, contre une précédente fourchette de 2,72 à 2,82 dollars, et une attente du marché à 2,82 dollars. Pour l'analyste Vincent Andrews, de Morgan Stanley, les chiffres publiés « devraient donner un signal clair que Monsanto a tourné la page après les difficultés des années précédentes ».

« Le troisième trimestre est toujours important pour Monsanto, car il conclut de fait notre exercice du point de vue de l'exploitation », a commenté le PDG Hugh Grant, cité dans un communiqué. « La saison des ventes aux Etats-Unis est presque terminée, et les agriculteurs d'Amérique latine font maintenant la récolte », ce qui « donne de vraies données pour valider l'élan ressenti ».

Record attendu du bénéfice dans les graines et OGM

En revanche, le directeur financier, Pierre Courduroux, a annoncé qu'il s'attendait à une perte par action au quatrième trimestre, hors éléments exceptionnels comprise entre 26% et 30%, plus marquée que ne l'avaient prévu les analystes (18 cents). Une perte liée à la baisse attendue des recettes tirées des produits chimiques, coïncidant avec l'impact attendu d'une hausse des dépenses d'exploitation et de recherche et développement.

Le niveau « record » attendu du bénéfice d'exploitation dans les graines et OGM ne suffira pas à compenser ces éléments défavorables, a-t-il indiqué. En revanche, l'exercice 2011-12 s'annonce bien, « 2011 n'était qu'un début », a assuré M. Grant qui se félicité de la hausse des volumes de ventes des graines et semences, et de la mise en oeuvre « réussie » de la stratégie conçue pour la division de productivité agricole (herbicides, engrais et pesticides).

Il révèle aussi que le groupe est sous le coup d'une enquête des autorités boursières (SEC), qui s'intéressent à la politique d'« incitations » consenties aux agriculteurs pour les encourager à utiliser le RoundUp, durant les exercices 2008/09 et 2009/10.

En octobre dernier, Monsanto avait annoncé que les cultivateurs de coton dans le sud-ouest et le centre des États-Unis pourraient obtenir un rabais de 20 dollars par acre (0,4 hectare), et que les cultivateurs de soja pourraient obtenir une réduction de 3 dollars par acre.


Publié par avec AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier