Baisse des prix du sucre : les betteraviers européens demandent l'aide de Bruxelles

Baisse des prix du sucre : les betteraviers européens demandent l'aide de Bruxelles
L'UE est le premier producteur mondial de sucre de betterave (DR)

Les producteurs européens de betteraves à sucre ont demandé lundi de l'aide à la Commission européenne, face à la forte baisse des prix provoquée par la surabondance de sucre sur le marché.

Les betteraviers expriment leur "forte inquiétude face à la situation très difficile du marché européen du sucre ». "Le prix moyen a baissé de 43% depuis janvier 2013", précise la Confédération internationale des betteraviers européens (CIBE) dans un communiqué publié lundi. Ils dénoncent aussi les "incertitudes" avant l'abolition des quotas sucriers européens prévue pour 2017.

Les producteurs demandent donc à la Commission de bloquer les importations additionnelles de sucre pour les campagnes commerciales 2014/2015 et 2015/2016, car le marché européen est "plus que suffisamment pourvu".  Ils réclament aussi "qu'aucun accès supplémentaire au marché de l'UE ne soit accordé à des pays tiers".

La CIBE exige aussi que les pays non-européens "respectent leurs engagements auprès de l'Organisation mondiale du commerce (OMC)".

La Commission "dérégule (...) et impose au secteur sucrier européen un strict respect des limitations d'exportations fixées par l'OMC. Dans le même temps, la Thaïlande, l'Inde et le Brésil régulent et soutiennent activement leur industrie du sucre", déplorent les producteurs.

Réduction des surfaces européennes de 12%

Pour limiter l'impact de la baisse des prix, les betteraviers européens prévoient de réduire les surfaces de 12% en 2015, et de transférer leurs excédents sur la campagne 2015/2016. Le marché européen s'est ouvert en 2006 aux importations des Pays moins avancés (PMA). En revanche, les exportations de l'UE sont très strictement limitées par l'OMC jusqu'en 2017.

A cause de ces importations, les prix du sucre à l'intérieur de l'UE, bien que soumis au système des quotas, sont de plus en plus influencés par les cours mondiaux du sucre, déprimés depuis des mois par la très forte production planétaire.

L'UE est le premier producteur mondial de sucre de betterave au monde, et le 3e mondial si l'on inclut la canne à sucre (derrière le Brésil et l'Inde).

Les premiers producteurs européens sont la France et l'Allemagne.

Source AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier