Bilan positif pour Betteravenir

Elodie Saint-Marc

Betteravenir (ESM)
(ESM)

Avec un planteur de betteraves sur deux présent à la manifestation, la mission du salon est accomplie : mettre en avant les atouts agro-industriels et le dynamisme de la filière.

Alexandre QUILLET, Président de l’Institut Technique de la Betterave

Bilan positif pour Betteravenir
Alexandre Quillet (ESM)

« L’objectif poursuivi est ambitieux mais réaliste car l’objectif de +30% d’ici 2020 a déjà été obtenu de manière ponctuelle et aléatoire. (…) Notre filière a besoin de votre soutien pour garder une visibilité suffisante jusqu’en 2020. Il nous reste encore une marche à gravir car notre projet s’établit sur huit années. Ne laissez pas la proposition actuelle de la Commission Européenne briser cet élan, notre avenir en dépend. »

Le salon de la betterave s'est tenu les 26 et 27 octobre dans l'Aisne avec la découverte de matériel innovant (comme le nouveau déterreur-avaleurcapable de traiter les grands silos français) ainsi que la présence de nombreux experts et professionnels de tous les maillons de la filière qui ont partagé leur savoir-faire. Des animations francobelges sur le déterrage et le stockage ont démontré les potentialités techniques nombreuses restantes pour gagner en productivité.

Au coeur de la polémique de la suppression du règlement sucre, les professionnels de la filière ainsi que des politiques se sont exprimés sur la question en affirmant leur soutien pour réaliser l'objectif d'augmentation de la compétitivité d'ici 2020.

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier