Blé : "des stocks en baisse chez les principaux exportateurs" (Point des marchés)

Anne Sophie LESAGE

L'USDA vient de publier ses premiers chiffres pour la prochaine campagne. Les stocks mondiaux de blé semblent en hausse, est-ce vraiment le cas ? Sur le maïs, quelles sont les perspectives pour la fin de campagne ? Eléments de réponse avec Gautier Maupu, Expert chez Agritel.

La production mondiale de blé en 2016 est désormais estimée à 753 millions de tonnes (Mt) contre 751,3 Mt le mois dernier. Les stocks de fin de campagne sont également réévalués à 255,3 Mt pour la fin de la campagne commerciale au 30 juin. Le mois dernier, la prévision n'était que de 252,2 Mt. Le gouvernement des Etats-Unis émet également dans ce rapport ses premières projections pour l'année en cours 2017-2018, estimant que la récolte mondiale de blé pourrait atteindre 737,8 Mt, ce qui en ferait la deuxième plus importante de l'histoire, juste derrière celle qui s'achève.  

Cette baisse est d'autant plus significative, selon Alexandre Boy, analyste en chef du cabinet Agritel, qu'elle est marquée chez les grands exportateurs, et "fait baisser les stocks de fin de campagne pour 2017-2018", si on ne tient pas compte de la Chine, dont les stocks continuent de s'accroître. Cela ne devrait pas affecter le commerce international, la Chine n'étant pas un pays exportateur, selon M. Boy, pour qui "le commerce mondial restera dynamique et la demande restera relativement forte en blé".

Avec ces "niveaux de stocks beaucoup plus équilibrés" (-15 Mt environ sans la Chine), et notamment en net repli aux Etats-Unis (24,8 Mt, contre 31,55 Mt en 2016/17), M. Boy attend un "léger soutien" sur les cours mondiaux. Selon le ministère de l'agriculture américain, le maïs, lui, voit sa production nettement revue à la hausse pour la campagne finissante, à 1.065,1 Mt, contre 1.053,7 Mt le mois dernier, tout comme le soja, à 348 Mt, contre 346 en avril.  

"Légèrement haussier"

Les projections 2017/2018 pour ces deux produits sont encore assez théoriques, l'hémisphère sud n'ayant pas encore planté de maïs ou de soja à ce stade de l'année. Néanmoins, la production américaine de maïs est revue à la baisse par rapport à l'an dernier, marqué par des niveaux records. Le ministère américain prévoit notamment une nette baisse aux Etats-Unis, à 357,2 Mt contre 384,7 cette année. Le niveau de stocks américain, estimé pour 2017/18 à 54 Mt contre 58 Mt cette année, est "un peu en-dessous des attentes", pour Alexandre Boy, qui y voit un facteur "légèrement haussier".

Le soja est pour cette fin de campagne également révisé en légère hausse, s'agissant de la production mondiale, à 348 Mt contre 346 le mois dernier. Une production revue en légère baisse pour la campagne à venir, à 344,6 Mt.La production américaine, notamment, voit ses rendements revus à la baisse et un "niveau de stock qui progresse très légèrement mais qui ressort bien inférieur aux attentes des analystes, donc un peu de soutien sur les prix du soja", conclut M. Boy.

Source Avec AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier