Blé : La moisson de la décennie

SC

Blé : La moisson de la décennie

Avec 37 Mt environ, la récolte de blé tendre atteint l'un des meilleurs scores enregistrés au cours de la dernière décennie, révèlent Arvalis-Institut du végétal et l'Onigc.

Avec une surface de plus de 5 Mha, en progression de 200.000 ha par rapport à l'an dernier, et un rendement national de 73 q/ha en moyenne (9 q/ha de plus qu'en 2007), la récolte française de blé devrait avoisiner les 37 Mt en 2008. L'un des meilleurs scores enregistré au cours de la dernière décennie, après 2004 (37,6Mt) et 1998 (38,2 Mt). Tels sont les prévisions conjointes d'Arvalis-Institut du végétal et de l'Ongic alors que la moisson est réalisée à 80 % pour le blé tendre

Les rendements s'échelonnent de 53-70 q/ha au sud de la Loire à 80-90 q/ha au nord de la Seine. Les régions proches de la Manche et de la Mer du Nord, les Pays de la Loire et Midi-Pyrénées enregistrent des hausses de rendement pouvant aller jusqu'à 14 quintaux par hectare.

Des hétérogénéités sont observées à l'intérieur des régions, conséquences des conditions climatiques pénalisantes en sols hydromorphes, ou des productions de blé sur blé.
Une certaine déception est observée en Champagne sur les rendements, mais la qualité est au rendez-vous.

Les taux d'humidité à la récolte sont corrects, entre 12 et 14,5% suivant les latitudes. Les teneurs en protéines sont comprises entre 10,5 et plus de 12% selon les régions, avec une teneur plus élevée vers l'est et le nord-est (supérieure à 12%). Les poids spécifiques, souvent inférieurs à 76 kg/hl dans le sud, atteignent des niveaux satisfaisants, supérieurs à 76 kg/hl voire même 80 kg/hl à ce jour dans les régions plus au nord. Il n'y a pas de problème de germination sur pied, sauf rare exception. Les temps de chute de Hagberg sont très bons, généralement supérieurs à 250/300 secondes.

Blé dur : rendement en forte hausse, notamment dans la région Centre

En blé dur, les récoltes sont presque terminées dans toutes les zones de production. Le rendement national s'établit à 50 q/ha, en augmentation de près de 14% par rapport à celui de l'an dernier. La région Centre enregistre le meilleur score avec une moyenne de 70 q/ha, avec de bons poids spécifiques. La récolte française de blé dur 2008 pourrait ainsi dépasser 2,2 Mt, en progression de plus de 200 000 tonnes par rapport à l'an dernier.

Par rapport à 2007, les teneurs en protéines sont plus élevées dans le sud-est et légèrement plus basses ailleurs. Sauf rares exceptions sur les variétés sensibles, la moucheture est peu présente. Les taux de mitadinage sont bons (très souvent inférieurs à 10%).

Source Arvalis-Institut du végétal / Onigc

Publié par SC

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier