Blé : Les prix se sont envolés en juillet

B.BOUCHOT d'après AFP

Les prix du blé se sont envolés de 38% en juillet sur les marchés financiers, remontant à leur plus haut niveau depuis plus d'un an alors que la canicule ravage les cultures en Europe de l'Est, notamment en Russie.

Une telle progression mensuelle n'avait plus été vue depuis 1973. Le boisseau de blé (environ 25 kg) pour livraison en septembre est passé en un mois d'environ 4,80 dollars à 6,6150 dollars à la clôture vendredi soir sur le Chicago Mercantile Exchange, référence des marchés agricoles américains. Il s'agit de son plus fort niveau depuis juin 2009.

Rien que sur la semaine écoulée, les cours ont pris 11%, dont plus de 5% vendredi. Cette envolée « tire son élan de la sécheresse dans les pays autour de la mer Noire, qui sont des producteurs et des exportateurs clés », ont expliqué les analystes de Barclays Capital.

« Nous ne pensons pas que la hausse des prix va s'arrêter là »

« Les prévisions météorologiques font état de conditions sèches pour la semaine prochaine, ce qui implique que l'effet sur les cultures va continuer de se faire sentir quotidiennement », ont-ils ajouté. « Nous ne pensons pas que la hausse des prix du blé va s'arrêter là ». La partie occidentale de la Russie, mais aussi l'Ukraine et certaines régions du Kazakhstan, souffrent d'une chaleur intense et d'un manque de précipitations dramatique pour les cultures.

En fin de semaine, le Conseil international des matières premières agricoles (IGC) a réduit drastiquement ses prévisions de production mondiale pour la prochaine campagne agricole, à 651 millions de tonnes. « La baisse de l'offre en blé européen semble stimuler la demande pour le blé américain », d'où la hausse des prix spectaculaires sur les marchés américains, ont observé les analystes de Commerzbank. Selon le département américain de l'Agriculture, les Etats-Unis ont vendu trois fois plus de blé (919.9000 tonnes) la semaine dernière que la semaine précédente.

Source AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires