Bruxelles : trois néonicotinoïdes en voie d’interdiction pour deux ans

S C avec AFP

Bruxelles : trois néonicotinoïdes en voie d’interdiction pour deux ans
La Commission propose de suspendre leur utilisation pendant deux ans pour quatre types de cultures : le maïs, le colza, le tournesol et le coton.

Une majorité simple d’Etats membres européens a voté aujourd’hui en faveur de la proposition de la commission européenne d’interdire pendant deux ans trois pesticides, accusés d’être nuisibles pour les abeilles.

Aujourd’hui,  à Bruxelles,  les représentants des États membres de l'UE étaient  appelés à se prononcer  sur l’interdiction, pendant certaines périodes de l'année et pour certaines cultures, de  l'utilisation de plusieurs néonicotinoïdes. « La Commission européenne a été autorisée lundi à interdire pendant deux ans à compter du 1er juillet l'usage dans l'Union européenne (UE) de trois pesticides mortels pour les abeilles », a annoncé  la représentation française auprès de l'UE.

L'Allemagne, qui s'était abstenue lors du premier votre le 15 mars, a rallié le camp des partisans de l'interdiction.  En revanche, l'Italie a basculé dans le camp des opposants et sept autres États dont le Royaume-Uni et la Hongrie ont voté contre l'interdiction. Quatre se sont abstenus.

La Commission a estimé avoir rallié suffisamment de nouveaux soutiens lors de ce vote pour décider d'interdire les trois néonicotinoïdes incriminés - clothianidine, imidaclopride et thiaméthoxame. Fort de ce soutien, Le commissaire chargée de la Santé, Tonio Borg, pourrait prendre sa décision dans les prochaines semaines afin que l'interdiction puisse entrer en vigueur à compter du 1er juillet.

La Commission propose de suspendre leur utilisation pendant deux ans pour quatre types de cultures : le maïs, le colza, le tournesol et le coton. L'interdiction sera proportionnée, car elle ne concernera que certaines cultures et certaines périodes de l'année pendant lesquelles les abeilles sont actives.

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier