Chicago : maïs et soja restent sur la pente descendante

Chicago : maïs et soja restent sur la pente descendante

Les cours du maïs et du soja ont baissé mardi à Chicago dans un contexte d'offre élevée et, pour ce qui est de l'oléagineux, face à quelques inquiétudes sur la demande, tandis que les prix du blé ont légèrement avancé.

"Parfois, la tendance par défaut, c'est la baisse et c'est ce que l'on observe dans le cas présent", a résumé Jason Britt, de Central State Commodities, remarquant que les éléments concrets étaient mitigés. Parmi les facteurs négatifs pour le marché, le temps s'annonce plus sec en Argentine, où une série de précipitations avaient récemment alimenté des craintes sur les cultures de soja. De façon a priori plus engageante pour les cours, les semis de maïs commencent un peu moins vite que prévu aux Etats-Unis, selon des chiffres hebdomadaires publiés lundi après la clôture par le département de l'Agriculture (USDA). "Mais c'est éclipsé par l'idée que l'on peut encore facilement rattraper le rythme", a minimisé M. Britt.

"le marché ne semble pas agir comme s'il y avait de quoi paniquer"

Certains observateurs prévenaient toutefois que ce début ralenti, à la suite d'un temps plus humide qu'attendu, pourrait à terme peser sur l'offre et donc soutenir le marché. "Pour le moment, le marché ne semble pas agir comme s'il y avait de quoi paniquer", ont tranché dans une note les experts de la maison de courtage Allendale. "Ce qui nous inquiète un peu plus, c'est le fait que les chiffres sur la trituration du soja se sont révélés peu élevés pour le deuxième mois de suite", ont-ils enchaîné, faisant référence à un indicateur publié la veille sur la demande d'oléagineux. "La quantité de soja triturée est désormais inférieure de près de 20 millions de boisseaux par rapport aux attentes", ont-ils conclu. Le boisseau de maïs (environ 25 kg) pour livraison en mai, le contrat le plus actif, a terminé à 3,6175 dollars, contre 3,6650 dollars en fin de séance précédente. Le boisseau de blé pour mai, lui aussi le plus actif, valait 4,2250 dollars, contre 4,2100 dollars auparavant. Le boisseau de soja pour mai, là encore le plus échangé, coûtait 9,4600 dollars, contre 9,5325 dollars précédemment.

Source avec AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires