Chine : vers un record d’importations de graines de soja en 2017

CRÉDIT AGRICOLE SA - AGRICULTURE ET AGROALIMENTAIRE

 Chine : vers un record d’importations de graines de soja en 2017

60 % des importations mondiales de soja sont le fait de la Chine. Fin 2017, on s’attend à 91 millions de tonnes de graines de soja importées, un record. Cela représente 20 % d’achats en plus par rapport à 2016 et 2,25 fois plus qu’en 2008. Les raisons de cette progression sont multiples.

❙ Le défi de la Chine est tout d’abord d’assurer la sécurité alimentaire sur les produits de base (dont l’huile alimentaire à base de soja) tout en s’adaptant à la croissance constante de sa population. Bien que les agriculteurs chinois aient augmenté leurs surfaces en soja, surtout destiné à la consommation humaine, c’est en grande partie l’alimentation animale qui nécessite d’importer cet oléagineux. En effet, la demande croissante en viande de la part de la classe moyenne chinoise, qui dispose de davantage de moyens financiers, a entraîné une industrialisation des productions animales : développement d’élevages intégrés et investissements conséquents en unités de trituration. L’augmentation du cheptel porcin et des élevages de volailles nécessitent des millions de tonnes de tourteaux qui ne peuvent être couverts que par l’importation massive de graines de soja.

❙❙ Un autre élément explicatif de ce record réside dans le niveau des cours actuels. En raison de l’abondance des disponibilités dans les principaux pays producteurs (États-Unis et Brésil) et d’un niveau de stocks élevé, les prix sont plutôt favorables et incitent les acheteurs chinois à multiplier leurs appels d’offres, quitte à stocker la matière première. Le manque de visibilité sur la campagne 2017/18, notamment sur la zone d’Amérique du Sud, peut être un élément amplificateur des prises de positions actuelles. Alors que les prévisions de récoltes 2017 aux États-Unis s’annoncent plutôt élevées (115-120 millions de tonnes) le moindre incident climatique en Amérique du Sud cet hiver pourrait entraîner un retournement dans les tendances des cours, à savoir une éventuelle hausse en deuxième partie de campagne.

❙❙❙ Les besoins en Chine sont tels que certains experts estiment que les importations de graines de soja pourraient avoisiner les 100 millions de tonnes à horizon 2020. 

Cet article est extrait de la revue Prisme, l'analyse de la conjoncture et de l'actualité agricole et agroalimentaire (octobre 2017)

L'analyse de la conjoncture et de l'actualité agricole et agroalimentaire - Lire tout le dossier :   PRISME n° 19 – octobre 2017.

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier