Pleinchamp.com, votre site d’expertise agricole - Retour à l'accueil
Facebook Twitter google+ Youtube

Découvrez les Services Experts

  • Météo
  • Grandes cultures
  • Élevage
  • Porcs
  • Viticulture
  • Énergie
Agriculteurs, clients du Crédit agricole, informez-vous ici

Mon espace
pleinchamp

Mot de passe oublié ?
Imprimer
Cinquante-quatre millions d’euros pour huit projets de recherche en biotechnologie végétale

La betterave sucrière fait partie des cultures sélectionnées pour le financement d’un programme de recherche en bio- technologies, le projet Aker. Crédit photo : C. Gloria

Réussir Grandes Cultures

24/04/12
Grandes cultures

Cinquante-quatre millions d’euros pour huit projets de recherche en biotechnologie végétale

Les grandes cultures sont concernées par une nouvelle vague de projets de recherche financée par le gouvernement.

Dans le cadre de la Stratégie nationale de recherche et d’innovations (SNRI) mis en œuvre par le gouvernement depuis 2008, huit projets « Biotechnologies et bioressources » viennent d’être sélectionnés pour recevoir un financement de 54,5 millions d’euros. Le projet Aker doit permettre de mieux utiliser la diversité génétique de la betterave sucrière grâce à de nouvelles technologies. Rapsodyn s’applique au colza pour la recherche d’un meilleur rendement huile sous contrainte azotée. PeaMust doit permettre d’améliorer la stabilité de rendement du pois protéagineux. Sunrise s’intéresse à l’amélioration du tournesol et de sa production d’huile sous strees hydrique.

Utilisation de biomasse

Plus global, le projet Genius développera de nouvelles technologies visant à accroître la diversité variétale. Pour les plantes de biomasse (miscanthus, sorgho), le programme BFF recherchera les adaptations aux débouchés des biomatériaux et des combustibles. Probio-3 concerne le développement de biocarburant pour l’industrie aéronautique. Le dernier projet porte sur les biotechnologies marines. Des partenariats public-privé se sont noués autour de ces projets. Leurs financements varient de 10 M€ (BFF) à 5 M€ (Aker) sur une durée de huit ans. Le gouvernement attend de ces recherches des retombées dans les domaines de l’agro-industrie pour améliorer la performance de l’agriculture française.

Christian Gloria - Réussir Grandes Cultures Avril 2012
Imprimer

Derniers commentaires postés

Aide téléphonique

Besoin d'informations ? Cliquez ici ou contactez

(depuis un téléphone fixe en France métropolitaine,
 hors surcoût éventuel selon opérateur)
lundi-vendredi : 9h-18h ; samedi : 9h-16h