Commercialiser ses céréales et oléagineux : Etre acteur sur les marchés

Les marchés des grandes cultures sont entrés dans l'ère de la volatilité. La Chambre d'agriculture propose des accompagnements pour que les exploitants mayennais puissent acquérir des stratégies de vente ou d'achat payantes.

Calculer son prix de revient

Aléas climatiques et volatilité des prix (produits et intrants) font de l'agriculture un secteur sensible. Il est essentiel de définir le prix de revient de ses productions, élément fondamental qui va être confronté aux réalités du marché.

Analyser et choisir des outils adaptés à vos besoins

On dénombre plusieurs modes de commercialisation : prix d'acompte, contrat, prix ferme avant récolte, prix indexé, prix avec intéressement à la hausse, marchés à terme. Ils répondent chacun à des besoins spécifiques. Le prix d'acompte est un apport de trésorerie dès la moisson mais le complément est aléatoire. Le prix ferme avant récolte permet de sécuriser son prix mais génère un risque sur la quantité et la qualité livrées. Le marché à terme est un outil financier de gestion du qui permet de sécuriser, voire d'optimiser son prix de vente ou d'achat en se protégeant de la volatilité des cours. Cependant, il implique de bien comprendre son mécanisme pour être efficace. Il est complémentaire des autres modes.

Le marché à terme et les principaux contrats négociés en Europe

Ils concernent le blé, le colza, le maïs et l'orge de brasserie. Un nouveau contrat concernant la poudre de lait écrémé a été ouvert le 18 octobre dernier mais il s'adresse avant tout aux industriels laitiers. Si les volumes traités sont assez élevés, il pourrait apporter aux producteurs plus de lisibilité sur l'évolution des cours européens.

CapMarchés, un service d'accompagnement

Face à des marchés déboussolants, la Chambre d'agriculture de la Mayenne organise des formations sur la commercialisation et le fonctionnement du marché à terme en février 2011.
Elle fait partie du réseau d'une vingtaine de Chambres qui développent le service CapMarchés, structuré autour de réunion en groupes tous les 2 mois. Les participants échangent sur la stratégie dans leurs opérations sur le marché (physique ou à terme). Entre ces rencontres, des flashs hebdomadaires apportent une analyse sur les tendances à court et moyen terme des marchés. Enfin, le nouveau site Internet de CapMarchés donne un aperçu de l'actualité quotidienne : www.capmarches.chambagri.fr

Etienne BARBARIT - 02 43 08 11 50

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier