Commission européenne : Les Verts dénoncent le « passage en force »

Les Verts ont dénoncé « le passage en force » de la Commission européenne sur les nouvelles autorisations d'OGM dans l'UE, alors qu'une « majorité d'Etats » ne veut pas poursuivre « la fuite en avant vers la contamination génétique de l'agriculture et de l'alimentation ».

La Commission européenne a autorisé la commercialisation dans l'UE de six maïs génétiquement modifiés utilisés pour l'alimentation humaine et animale, faute d'accord entre les Etats membres sur une position commune.

L'annonce par la Commission européenne est « choquante à plus d'un titre », écrit dans un communiqué Mickaël Marie, secrétaire national adjoint des Verts. « Sur le plan institutionnel, la Commission passe outre l'absence de majorité qualifiée au sein du Conseil européen des ministres de l'Agriculture » et elle « est désormais isolée » car « ni le Parlement, ni une majorité d'Etats ne veulent poursuivre la fuite en avant vers la contamination génétique de l'agriculture et de l'alimentation ».

De plus, « l'introduction des OGM dans l'agriculture et l'alimentation est refusée par une large majorité des citoyens européens », argue M. Marie. Par ailleurs, « l'argument de l'étiquetage avancé par la Commission ne tient pas. L'étiquetage des produits OGM ou contenant des OGM n'intervient en effet qu'à partir du seuil de 0,9%, seuil outrageusement supérieur au seuil technique de détectabilité » et il « ne porte que sur les produits destinés directement à l'alimentation, mais en aucun cas sur les sous-produits », dénoncent les Verts.

Source AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier