Confusion sexuelle : Le piège à taupin est à l'étude

Nicole Ouvrard

Des travaux de recherche sont en cours chez Arvalis pour vérifier si le piégeage du taupin
adulte peut être un bon indicateur de traitement de la parcelle suivie. « Il s'agit de vérifier si
le nombre d'adultes capturés au printemps de l'année N est en corrélation avec le niveau de
dégâts provoqué par les larves de taupin les années suivantes », explique Jean-Baptiste
Thibord. Si c'est le cas, on pourrait déterminer à quelle classe de risque appartient la
parcelle.
« Mais il nous reste encore beaucoup de questions sans réponse : quel type de piège
utiliser, quelle phéromone choisir, quel sexe piéger (mâle ou femelle) ? », souligne
l'ingénieur. Ce dernier signale qu'il existe déjà sur le marché des pièges à taupin, dont il faut
se méfier des résultats car la méthodologie n'est pas au point.
D'autres travaux visent à vérifier s'il est envisageable de faire baisser la population de
taupins d'une parcelle par piégeage massif à phéromone afin d'éviter la ponte et de faire
diminuer le nombre de larves.


Taupins adultes dans un piège spécifique. (Arvalis-Institut du Végétal)

Taupins adultes dans un piège spécifique. (Arvalis-Institut du Végétal)

Source Réussir Céréales Grandes Cultures Juillet-Août 2008

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier