Des procédures à adapter en biocontrôle

Valérie Noël

Des procédures à adapter en biocontrôle
L'Anses conseille de structurer la recherche dans le domaine du biocontrôle à l'aide d'une feuille de route ministérielle. - © Thierry Guillemot / L'Agriculteur normand

S'ils sont très attendus, les produits de biocontrôle ont du mal à se développer. Le CGAAER (conseil général de l'alimentation, de l'agriculture et des espaces ruraux) a examiné les causes de ces difficultés. Il livre ses conclusions dans un rapport diffusé fin avril. Selon lui, il faut clarifier le cadre réglementaire. Cela passe par une meilleure définition de ces substances, qui doivent inclure les substances de base (saccharose, vinaigre...) mais pas les biostimulants. Il faut également adapter les procédures d'autorisation. Pour l'existant, le CGAAER demande à l'Anses (agence de sécurité sanitaire) de présenter un plan d'action afin de rattraper le retard pris dans les demandes de mise en marché. L'organisation conseille par ailleurs de structurer la recherche dans le domaine à l'aide d'une feuille de route ministérielle, qui définirait notamment une gouvernance.

Source Réussir Grandes Cultures

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier