Du métaldéhyde retrouvé dans l'eau

Christian Gloria

Du métaldéhyde retrouvé dans l'eau
De Sangosse consl'utilisation d'un matériel d'épandage de haute technologie de marque Spando(2) pour une utilisation sur quad. - © ciblage-anti-limaces.fr

« Ces dernières années, des pollutions diffuses par le métaldéhyde ont été constatées par les agences régionales de santé (ARS) et les agences de l'eau dans plusieurs rivières et nappes phréatiques de France, dont certains captages d'eau potable où des dépassements de normes en résidus ont pu être observés. » Cette information figurait dans une note diffusée en octobre 2014 en annexe de BSV et rédigée par Jérôme Jullien, de la DGAL à Angers. Sur les résultats de certaines analyses d'eau, le métaldéhyde se voit comme le nez au milieu de la figure et cela fait tache. Or, cette molécule est difficile à éliminer dans les stations de traitement des eaux. « Elle est très soluble et elle migre facilement vers les points d'eau par ruissellement ou infiltration, reprend Jérôme Jullien. D'autant plus que les traitements sont réalisés sur des sols peu végétalisés et en périodes pluvieuses, qui rendent les limaces actives. Il est nécessaire d'agir à la source de la contamination pour réduire le risque. »

Éviter les antilimaces en bordures

Les vendeurs d'antilimaces mettent en avant la nécessité de soigner les applications de granulés. « Les épandages en bordures de champs au-delà des ZNT(1) expliquent certaines contaminations », remarque Pierre Olçomendy, chez De Sangosse. Cette société prône l'utilisation d'un matériel d'épandage de haute technologie de marque Spando(2) pour une utilisation sur quad. Le nombre de granulés apporté à la surface est homogène, d'où de meilleures garanties d'efficacité sur les limaces, et des risques limités de projections au-delà des ZNT. Autres solutions contre les risques de pollution au métaldéhyde : donner la priorité aux méthodes de lutte intégrée contre les mollusques.

(1) zone non traitée

(2) Développé avec l'Irstea (Institut national de recherche en sciences et technologies pour l'environnement et l'agriculture).

Source Réussir Grandes Cultures

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 6

gégé

quand on cherche on trouve !!! Si tous les autres n'avaient pas été supprimés mais été utilisés avec parcimonie, on aurait peut être moins de soucis. Et puis si on cherche bien, à la sortie des stations d'épuration on trouve plein d'hormones féminine !!! "Y a qu'a interdire la pilulle !!!! et plein d'autres médocs....

COEUR440

ET COMBIEN DE TONNES SONT UTILISERPAR LE JARDINIER DU DIMANCHE !!! MOI JE DECHAUME EN PLEINE CHALEUR CA BRULE LES OEUFS DES FUTURES LIMACE

Moumi

Moi en bio je ne met rien , bon vous me direz cette annee c pas à cause des limaces mais 5 qx en ble 0 en fèves en lentilles aussi , 7 qx en seigle

marin 347

voila le resulta des bandes enherbée avant j avais mis d antilimace j ai 40 ans de legume derrière moi et j en utilise depuis 7 ans ont nous a contraint a faire des bandes enherbée voila le résultat sa viens du bonne idée de fonctionnaire écolo

zoe

Pour mon tournesol, forcement après un engrais vert en zone vulnérable, j'ai du protégé 3 fois mon semis avec du métaldéhyde.

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier