Environ 500.000 hectares de cultures gérés par satellite

Environ 500.000 hectares de cultures gérés par satellite

Quelque 10.000 céréaliers gèrent désormais leurs cultures en France métropolitaine grâce aux observations des satellites, soit une surface totale d'environ 500.000 hectares, et ce service sera étendu en 2012-2013 à toute la France, a annoncé la société Astrium.

La couverture du service Farmstar, qui permet aux céréaliers de déterminer avec précision la quantité d'engrais et de produits phytosanitaires à épandre sur les différentes parties de leurs parcelles sera élargie à tout le territoire pendant la campagne d'hiver 2012-2013, a déclaré un responsable d'Astrium, Henri Douche, chef de marché agriculture pour Astrium Geo-information services.

Farmstar, qui s'adresse aux cultivateurs de blé, colza et orge d'hiver, « vise un objectif de 1,5 million d'hectares » gérés grâce à l'utilisation de photos satellitaires et de modèles agro-météorologiques. Il est actuellement distribué auprès de leurs adhérents par 22 coopératives et 3 Chambres d'agriculture, et permet de suivre plus de 45.000 parcelles sur 25 départements.

Selon M. Douche, ce service « coûte en moyenne 10 euros à un propriétaire, pour un bénéfice de 70 euros » et lui permet de limiter son empreinte écologique. Selon Astrium, les céréaliers concernés ont économisé en moyenne, en un an, 10 kg d'azote par hectare pour le blé et 20 kg pour le colza, soit l'équivalent de 7.500 camions-bennes d'azote depuis le lancement de Farmstar il y a 10 ans.

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier