Environnement Performance Santé : Réduire par l’aliment les émissions de méthane d’origine digestive

Céréales Vallée

Environnement Performance Santé : Réduire par l’aliment les émissions  de méthane d’origine digestive
Thivat Nutrition Animale

En pleine COP21, Céréales Vallée et ses partenaires lancent le projet « Environnement Performance Santé » (EPS), ou comment réduire à court terme les émissions de méthane d’origine digestive des ruminants par simple action sur l’alimentation animale ? D’une durée de 30 mois, ce projet rassemble trois acteurs majeurs de l’alimentation animale bovine. Labellisé et accompagné par Céréales Vallée et le cluster d’excellence Auvergne Nutravita, EPS est soutenu par l'Etat dans le cadre du Programme des Investissements d'Avenir opéré par l'ADEME.

La réduction des émissions de gaz à effet de serre, une opportunité pour l’agriculture

En France, l’agriculture représente environ 20% des émissions de gaz à effet de serre, dont 40% sont sous forme de méthane. Le méthane produit par les ruminants, et notamment en France par les bovins, au cours des fermentations digestives constitue la majeure partie de ces émissions agricoles. Les émissions de méthane entérique des ruminants représentent donc un enjeu majeur sur la diminution du pouvoir de réchauffement global en France, et à terme dans le monde.

Le projet « Environnement Performance Santé » envisage de réduire à court terme de 15 à 30% les émissions de méthane digestif des ruminants par simple action sur l’alimentation animale et sans surcoût pour l’éleveur ou le consommateur.

Un aliment innovant, maillon-clé de la compétitivité de la filière bovin viande

L’enjeu du projet EPS est triple : environnemental, économique et nutritionnel. La solution proposée par les 3 partenaires ambitionne de réduire les émissions de méthane tout en améliorant le rendement de production et le profil nutritionnel de la viande bovine.

Le projet vise à démontrer et quantifier l’efficacité d’ingrédients alimentaires naturels actifs sur la réduction de 15 à 30% des émissions de gaz à effet de serre sur les bovins viande en croissance et en finition.

Il s’agit également d’affirmer l’intérêt économique de l’aliment en évitant un surcoût de production pour l’éleveur. Le projet consolidera l’ancrage territorial des productions bovines avec des répercussions positives pour les filières amont (production de céréales locales) et aval (dynamisation du marché par une offre locale, éco-conçue).

Enfin, l’aliment innovant devrait modifier de façon notable et bénéfique les profils en acides gras de la viande et ainsi améliorer nutritionnellement la viande.

Ce qu’il en pense…

Grégoire BERTHE, Directeur Général de Céréales Vallée se félicite du lancement de ce projet au cœur de l’actualité : « Le lancement du projet EPS en pleine COP21 prouve que le monde agricole prend sérieusement en considération les problématiques environnementales, et apporte des solutions concrètes. EPS montre également qu’il est encore possible d’innover dans le secteur de l’alimentation animale en proposant des réponses intéressantes financièrement à l’ensemble des acteurs de la filière, des éleveurs aux consommateurs.»

Les partenaires du projet EPS

Thivat Nutrition Animale - porteur du projet :

Créé en 1860, Thivat Nutrition Animale, leader régional Centre Auvergne en Nutrition animale ainsi que dans l'organisation de productions volaille chair et ponte, fait partie du pôle animal du Groupe AXEREAL. Avec 550 000 tonnes d’aliments et 10 sites de production en France, la société Thivat Nutrition Animale poursuit ses engagements à innover en investissant dans la Recherche et le Développement. L’objectif est d’améliorer la qualité de ses aliments, la performance zootechnique des animaux et la rentabilité des filières.

      

Idena

IDENA est une Firme Services indépendante de 48 salariés implantée à Sautron (44). Basée sur l’innovation en matière de produits et services, la société améliore sans cesse les performances techniques, économiques, des productions animales intensives au travers d’une nutrition de qualité préservant l’environnement et la santé du consommateur. Pour mener à bien cet objectif, IDENA expérimente contractuellement en station, sur le terrain, intervient en élevage, collabore avec des partenaires complémentaires pour développer une Recherche et Développement forte et performante.

 

INRA Unité Mixte de Recherche sur les Herbivores – Unité Expérimentale Herbipôle

L’UMR1213 Herbivores est une unité mixte entre l’Inra et VetAgro Sup. En association avec l’Unité Expérimentale Herbipôle, elle contribue au développement de systèmes durables d'élevage des herbivores, conciliant efficacité des productions, qualité des produits et viabilité socio-économique avec protection et valorisation de l'environnement, et bien-être animal. L'UMR1213 Herbivores analyse et intègre les mécanismes biologiques sous-jacents, et établit les lois de réponse de l’animal avec des approches allant des techniques à haut débit à la modélisation systémique et aux outils d'aide à la décision à destination de différents publics (producteurs, consommateurs, citoyens et décideurs publics)

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 1

CLOCHE215

le système digéstif du ruminant est au bord de l'implosion tellement la vache doit produire de lait mal payé...l'agriculteur se retrouve accusé d' etre le pollueur par le méthane. sacré logique!!! demandons à la vache de produire moins.....

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires