Euromaïs : Le maïs français et allemand réunis pendant trois jours en Alsace

Euromaïs : Le maïs français et allemand réunis pendant trois jours en Alsace

Quatre mille producteurs et représentants de la filière maïs de France et Allemagne se réunissent dans le cadre des rencontres d'Euromaïs, jusqu'à dimanche à Ostheim, près de Colmar.

La baisse des revenus liée à l'évolution des cours et à la réforme de la Politique agricole commune (PAC) dominera les débats économiques . Les cours mondiaux du maïs ont entamé leur baisse courant 2008 et s'ils connaissent des fluctuations dans les deux sens depuis le début 2009, ils sont revenus à leur niveau de 2005, loin des pics de 2007, selon Mathieu Caldumbide, chargé de mission « économie » à l'AGPM, l'association générale des producteurs de maïs.

La réforme de la PAC après 2013, marquée par la réorientation des aides de la production vers le développement rural, entraînera une diminution des aides estimée à 25% pour les grandes cultures françaises dont le maïs fait partie, estime M. Caldumbide. Dans le même temps, les charges et coûts continuent d'augmenter.

La France, premier fournisseur européen de maïs


De loin premier fournisseur européen avec plus de 15 millions de tonnes produites par an sur 3 millions de hectares, soit 9% de la surface agricole nationale, la France doit compter à l'exportation avec la concurrence croissante de l'Ukraine et plus encore de la Hongrie et de la Roumanie désormais membres de l'Union européenne (7 à 8 MT produites par an chacun), selon l'AGPM.

Les exploitants d'Europe de l'Est attaquent les fiefs traditionnels d'exportation française comme l'Espagne, le Maghreb et l'Allemagne, tandis que leur position géographique les rend attractifs pour le Moyen-Orient.

Organisée de façon itinérante en France tous les trois à quatre ans, Euromaïs doit aussi permettre, selon ses organisateurs, de dialoguer avec le public sur les biotechnologies, sans se cantonner aux OGM, et sur les « enjeux exacts » pour l'environnement, et notamment l'impact sur la ressource en eau, comme en Alsace.

Source d'après AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier