Euronext lancera un contrat à terme sur le sucre fin 2016

Euronext lancera un contrat à terme sur le sucre fin 2016

L'opérateur boursier Euronext a annoncé mardi qu'il lancerait à l'automne 2016 un contrat à terme sur le sucre, dans la perspective de la fin des quotas européens prévue pour octobre 2017.

"Destiné à tous les acteurs de la filière sucre de l'Union européenne, ce contrat leur permettra de couvrir leurs positions face au risque de fluctuations de prix et d'en anticiper les variations", justifie Euronext dans un communiqué. Ce contrat libellé en euros portera sur le sucre blanc raffiné, a précisé Nicholas Kennedy, directeur du développement matières premières d'Euronext lors d'une conférence de presse.   Le sucre est déjà coté en bourse à Londres (sucre blanc) et à New York (sucre brut).

Fin des quotas

Le contrat vise aussi bien les producteurs de sucre que les transformateurs, a-t-il précisé. "Le marché du sucre est prêt. La production est suffisante, avec 16 à 18 millions de tonnes par an en Europe, et va encore s'alourdir avec la fin des quotas", estime M. Kennedy. "Les producteurs de betteraves sont souvent aussi céréaliers, ils connaissent donc le fonctionnement des marchés à terme", ce qui devrait les inciter à utiliser ce contrat sur le sucre, estime-t-il. Le système européen de quotas de production, assortis de prix garantis et de restrictions d'exportations, prendra fin le 1er octobre 2017. Les planteurs de betterave s'attendent à une baisse du prix qui leur sera payé pour leur récolte, car les fabricants de sucre européens prévoient d'augmenter leur production. L'Union européenne est le troisième producteur mondial de sucre derrière le Brésil et l'Inde, et le deuxième consommateur.

Source Avec AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier