Explosion des exportations de maïs américain

Explosion des exportations de maïs américain

Les exportations américaines de maïs ont explosé au cours de la semaine achevée au 15 janvier, atteignant leur plus haut de la campagne commerciale, tandis que celles de soja s'effondraient.

Près de 2,2 millions de tonnes de maïs ont été commandées, alors que les investisseurs en attendaient au mieux un million, selon les chiffres hebdomadaires publiés vendredi par le ministère américain de l'Agriculture (USDA). Parmi les acheteurs, le Japon, la Corée du Sud, Taïwan, le Mexique, la Colombie et l'Iran. Près de 500.000 tonnes ont aussi été achetées par des "destinations inconnues", rendant difficile l'identification de l'importateur.

"Il s'agit parfois du Mexique. Quant à la Chine, il faut être très prudent, il n'y a pas d'échos pour l'instant d'un redémarrage des achats aux Etats-Unis", explique Damien Vercambre d'Inter-Courtage.

La Chine a autorisé fin décembre l'importation du maïs OGM MIR 162, de la firme Syngenta, après des mois de blocage des ventes de ce maïs depuis les Etats-Unis. Mais les importations n'ont pas encore repris dans les faits, selon M. Vercambre.

Soja : les ventes s'écroulent

Côté soja en revanche, les ventes se sont écroulées à moins de 15.000 tonnes, le plus bas de la campagne commerciale, alors que les estimations des analystes tablaient sur au moins 400.000 tonnes. Cette baisse est due principalement à l'annulation d'une commande de 400.000 tonnes par des "destinations inconnues", un terme qui dans le cas du soja renvoie presque toujours à des sociétés écrans par le biais desquelles la Chine, 1er importateur mondial, fait ses achats.

"Il se peut que les Chinois tentent de manipuler le marché en résiliant des contrats-cadres, pour faire baisser les cours", avance M. Vercambre.

La Chine a tendance à annuler ses commandes américaines pour se tourner vers le soja fraîchement récolté en Amérique du Sud lorsqu'il arrive sur le marché, mais il est encore un peu tôt pour cela. La récolte débute à peine au Brésil, 2e producteur mondial.

En blé, les exportations sont en hausse de 60% par rapport à la semaine précédente, à 450.000 tonnes. 280.000 tonnes ont été chargées à bord des cargos, en hausse de 25%.

Source AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier