Exportations américaines de blé : rosion des parts de marché mondiales

Conséquence du recul de leurs surfaces en blé, les États-Unis ont réduit la part des exportations depuis le début des années 90, passant de plus de 30 millions de tonnes à environ 25 millions de tonnes. Dans le même temps, le commerce mondial de blé prenait de l'ampleur, avec la montée en puissance des origines européennes et des pays de la mer Noire. Les producteurs de blé américains ont donc vu leur part de marché mondiale s'effilocher : d'un tiers des échanges il y a vingt ans, elle s'est installée autour de 25 %.

Source Réussir Céréales Grandes Cultures Mai 2009

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier