FDSEA de Vendée : La paille, un bien rare et cher

vendee agricole

Les responsables de la FDSEA ont débattu avec transporteur et négociant sur les volumes disponibles et le prix de la paille. L'opération s'organise...

Trouver de la paille, et la vendre à un prix supportable... Un challenge cette année où la récolte de paille va être médiocre dans quasiment toute la France. Loiret, Seine-et-Marne, Indre et Loire, Eure et Loire, Charente, Vienne... Peut-être même l'Espagne. Il faut aller chercher partout pour trouver les 10 000 tonnes requises pour satisfaire les besoins des éleveurs vendéens. Un chiffre qui peut encore évoluer. « Les andains sont très bas. Il y a des gens qui, au moment de récolter, vont demander plus » explique Jean-Philippe Bouin, directeur de la FDSEA. « D'autres vont en revanche décommander. Ils n'ont pas la trésorerie nécessaire et vont vendre des vaches » déplore Hervé Pillaud, le secrétaire général. Certains éleveurs, même s'ils manquent cruellement de paille, n'ont probablement même pas passé commande. « Les problèmes de trésorerie sont incommensurables dans l'élevage. Certains consomment la paille qu'ils ont chez eux et verront dans l'hiver pour ne pas avoir à avancer la trésorerie aujourd'hui. Le stockage de paille n'est pas non plus évident pour tous » s'inquiète Joël Limouzin, président de la FDSEA.

Il est vrai que le prix annoncé peut dissuader : entre 75 et 95 euros la tonne de paille rendue cour de ferme. S'ils mettent tout en oeuvre pour « rester dans une fourchette de prix qui reste supportable », les responsables de la FDSEA doivent faire face à un coût du transport démesuré du fait de l'éloignement des volumes disponibles. Le prix de la paille rendue cour de ferme s'en trouve presque doublé au regard d'une année normale.

Un courrier a été envoyé en début de semaine aux agriculteurs qui ont commandé de la paille. Il leur est demandé de retourner le contrat d'achat de paille, accompagné d'un chèque d'arrhes, avant le 9 juillet. Ceux qui ne se seraient pas déjà manifestés pour commander de la paille doivent se faire connaître au 02 51 36 82 06 avant cette date.

Source vendee agricole

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier