FERMEcophyto : Performance environnementale et rentabilité économique sont compatibles

Elodie Saint-Marc

FERMEcophyto : Performance environnementale et rentabilité économique sont compatibles
Phacélie (SC)

FERMEcophyto s'intègre dans l'initiative nationale DEPHY et dans le cadre du plan Ecophyto 2018 avec la volonté d'aller plus loin. En complément des objectifs définis de réduction d'usage de pesticides de -50% d'ici 2018, FERMEcophyto piloté par InVivo cherche à concevoir des pratiques culturales alliant rentabilité économique et limitation des impacts environnementaux.

"Produire plus et mieux, c'est faisable" est le leitmotiv d'InVivo dans cette mécanique. La démarche FERMEcophyto - réseau InVivo regroupe un échantillon représentatif des productions françaises de 155 fermes du territoire accompagnées de 21 coopératives agricoles. Plusieurs partenaires ont pris part au projet comme Arvalis, FARRE, l'INRA, Coop de France...

Le but de cette première campagne 2010-2011 était de poser les indicateurs afin de mesurer la performance environnementale des exploitations sélectionnées et d'identifier les moyens à mettre en place pour l'améliorer. L'approche parcellaire utilisée par InVivo est un moyen précis de collecte des données, exploitées par la suite via une méthode de modélisation des impacts.

3 messages ressortent pour InVivo de cette campagne de référence :

  • la performance environnementale et la rentabilité économique de l'exploitation sont compatibles, la pollution agricole (notamment en cas de lessivage important des terres) correspondant souvent à un "manque à gagner" pour l'agriculteur,
  • il existe un lien très fort entre marge brute et rendement,
  • l'amélioration des impacts environnementaux ne dépend pas seulement des réductions d'usage de produits phytosanitaires mais aussi et surtout de l'amélioration des pratiques et de l'aménagement de l'espace

L'étude montre par exemple que les parcelles avec les meilleurs résultats environnementaux ont une marge brute de niveau égal ou supérieur aux autres parcelles, mais ce, sans précision de la composition des terres des parcelles sélectionnées.

La démarche FERMEcophyto - réseau InVivo séduit. Quelques 265 exploitations et 31 coopératives feront partie du projet en fin de récolte 2012 pour un budget de 1.183.000 euros.

Publié par Elodie Saint-Marc

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier