Fermeté des céréales au lendemain de la présidentielle

Fermeté des céréales au lendemain de la présidentielle

Les cours des céréales étaient fermes lundi à la mi-journée, au lendemain de l'élection présidentielle française et dans le sillage de la Bourse de Chicago.

Peu avant 13H00 (11H00 GMT), la tonne de blé regagnait 75 centimes d'euro sur mai, à 163,25 euros, et 50 centimes d'euro sur septembre, à 168,50 euros, dans un volume de transactions de 11.700 lots. "On craignait le duel Le Pen/Mélenchon, les marchés respirent", a commenté un analyste du cabinet Inter-Courtage. Il a souligné également un gros mouvement d'achat à Chicago après une spéculation à la baisse.   L'inquiétude liée à la météo en France, en raison du déficit hydrique important, pouvait inciter les agriculteurs à faire de la rétention de lots, pariant ainsi sur une hausse des cours, même si des pluies sont prévues sur le Nord/Nord-Est cette semaine. L'organisme public FranceAgriMer a dégradé ses prévisions de récolte en blé, passant de 89% comme bons à excellents à 85%, a souligné le cabinet Agritel. La tonne de maïs, elle, regagnait 25 centimes sur juin à 173,25 euros et sur août à 178 euros, dans un volume d'échanges de plus de 500 lots.

Source AFP

Sur le même sujet

Commentaires 2

Farmer45

A la clôture des marché le blé perd 1.75 euros finalement on aurais dû avoir Mélanchon Lepen mr les journalistes fermer vos g...... Bandes de c...?????

robin

l'article laisserait penser qu'il y a un lien entre les élections et la hausse d'aujourd'hui, alors qu'elle n'a rien d'exceptionnelle d'une part et que cela n'a rien a voir puisque ça concerne seulement l'échéance mai et non pas l'échéance septembre. Pleinchamp se lancerait-il dans la propagande politique ? Les agri ont d'ailleurs plus a craindre si Macron est le vainqueur, et on en verra rapidement les effets, surtout si l'euro se raffermi....

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier