Feu vert pour la culture du maïs OGM TC1507 dans l'UE

Feu vert pour la culture du maïs OGM TC1507 dans l'UE

Un nouvel OGM, le maïs TC1507 du groupe américain Pioneer, va être autorisé à la culture dans l'UE malgré l'opposition de 19 pays dont la France, car les Etats membres ne sont pas parvenus mardi à réunir une majorité pour la bloquer, annonce la Commission européenne.

"Il n'y a pas de majorité qualifiée" contre cette autorisation de culture, a annoncé la présidence grecque de l'UE à l'issue d'un débat public entre les ministres des Affaires européennes à Bruxelles. "La règle veut que si le Conseil (des Etats) ne prend pas de décision, la Commission européenne devra approuver la culture dans les prochaines 24 heures", a expliqué le service juridique du Conseil.

Pour interdire la culture de cet OGM il aurait fallu dégager une "majorité qualifiée" au sein du Conseil européen mais l'Allemagne, en choisissant de s'abstenir, a fait capoter ce projet souhaité par Paris.  "Le gouvernement (allemand) a décidé de s'abstenir lors du vote sur l'autorisation de ce maïs OGM TC1507. C'est la procédure habituelle quand il y a des avis divergents entre les ministères au sein du gouvernement sur un dossier ou sur un sujet", a expliqué le porte-parole du gouvernement d'Angela Merkel, Steffen Seibert.

Une procédure critiquée par le ministre de l'Agriculture français, Stéphane Le Foll, qui souhaite l'établissement d'un nouveau cadre législatif pour l'autorisation de nouveaux OGM en Europe.  "L'Allemagne a pris une décision en s'abstenant lors du vote, je la respecte, je sais que la coalition (au pouvoir) est divisée sur le sujet. Mais la France n'en veut pas", a déclaré le ministre, en marge d'un déplacement en Vendée.

Pour M. Le Foll, "Il faut engager des discussions pour repenser le cadre législatif d'autorisation des OGM, permettant aux Etats membres de conduire leur propre évaluation du coût/avantage pour chaque nouvelle culture". "Je remettrai ça sur la table au prochain sommet franco-allemand", a-t-il promis.

A ce jour, quatre OGM ont obtenu une autorisation de culture dans l'UE, mais un seul est encore cultivé dans quelques Etats, le maïs MON810 du groupe américain Monsanto.

 

Sur le même sujet

Commentaires 20

@gigi

ce copain d'allegre ils sont 3 comme ça ....a defendre contre a peu pres tous les scientifiques de la planete a nier ou presque le rechauffement climatique....mais c'est vrai qu'un medecin qui a reformé le systeme de santé sous miterrand ( autrement dit un marasme) peut se permettre de donner des locons au climatologue et physicien

@tarD

kervasdoué pro ogm pro nucleaire , affirme en tre autres que les ondes magnetqiues sont sans influence et sans danger pour l'hommme bientot on apprendra grace a lui que les nuages radioactif s'arretent aux frontieres

gigi45

Je ne vais évidemment pas vous convaincre.Je vous propose la lecture du dernier bouquin de Jean de Kervasdoué. Vous y trouverez des arguments un peu plus développés.

@gigi45

evidemment que ce n'est pas un fantasme la contamination ...est ce que l'on se preoccupe des plates presentes dans la nature...non , celles qui privent certains de toutes possibilités de vendre c'est les ogm qui sont tracés , au dela de l'ethique il y a aussi l'economique
de plus on le rappel il y a des barrieres entre especes tout les pollens de la nature ne sont pas compatibles avec toutes les cultures vivrieres
quant au BT il est vehiculé dans la plante par les ogm et s'y retrouvent partout ce n'est pas e cas dans les applications ou elle ne se retrouvent qu'en surface

geo

Le poulet français est compétitif à l'export grâce aux restitutions! Dès qu'on menace de supprimer ces restitutions, tout le secteur coule. Nous avons des coûts aux niveau des normes, de l'administration, de la main d’œuvre que n'ont pas d'autres pays hors UE. Arrêtons de rêver, notre sous-poulet est un gouffre financier sans perfusion publique. Il parait aberrant de voir que certains n'ont toujours pas compris ça après l'épisode breton.

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier