Fin de campagne céréales : Des stocks moins lourds que prévu

Nicole Ouvrard

La fin de campagne commerciale 2007- 08 s'est mieux passée que prévu pour le blé tendre en France.

Des embarquements exceptionnels de blé ont été réalisés au cours du mois de juin : pas
moins de 700 000 tonnes. Les plus importants chargements ont eu lieu à destination de
l'Algérie, suite à la levée des obstacles concernant l'ouverture de lettres de crédits. Le
Yemen a également doublé ses achats par rapport aux niveaux habituels. Le dynamisme
de fin de campagne a permis de rattraper en grande partie le manque de compétitivité du
début de l'année commerciale, permettant d'exporter 5 millions de tonnes vers les pays
tiers. Le stock de fin de campagne s'élèverait à 2,7 millions de tonnes contre 2,5 millions de
tonnes la campagne précédente.
Comme pour le blé tendre, la fin de campagne pour l'orge s'est mieux terminée. Le maïs
connaît quant à lui un regain d'utilisation en alimentation animale, l'écart de prix entre le blé
tendre et le maïs se réduisant.


Les plus importants chargements de blé ont eu lieu à destination de l'Algérie et du Yemen. (P. Cronenberger)

Les plus importants chargements de blé ont eu lieu à destination de l'Algérie et du Yemen. (P. Cronenberger)

Rendez-vous manqués

Mais cette campagne laisse tout de même un goût amer chez les opérateurs. Ils ont le
sentiment d'avoir manqué des affaires en cours de campagne faute d'avoir la matière première
disponible qui était encore chez les agriculteurs. « Nous avons manqué deux appels d'offres
pour l'Égypte et la Tunisie, regrette Patrice Germain, de l'Office des grandes cultures (OniGC).
Il faut que l'on sache être compétitifs ».

Source Réussir Céréales Grandes Cultures Septembre 2008

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier