Foncier : Faire entendre l'agriculture en zone périurbaine

Gabriel Omnès

Quelle place pour l'agriculture dans les zones péri-urbaines, et comment concilier localement les intérêts de la ville et ceux des champs ? Un ambitieux projet mené sur quatre ans dans les Pays de la Loire, impliquant chambres d'agriculture, élus locaux, sociologues, enseignement supérieur et associations de développement, s'est penché sur cette problématique. Les conclusions soulignent la grande diversité des stratégies agricoles à la lisière des villes, entre quête d'hectares, diversification et logique de service. Elles relèvent également que si « se fédérer face aux élus est une force, la stratégie foncière est individuelle » et que les agriculteurs rechignent à en discuter entre eux.
Battant en brèche une idée largement répandue, l'étude affirme que « les élus connaissent l'agriculture et les agriculteurs à l'échelle locale ». Toutefois, « ils débattent peu entre eux du sujet agricole ». Reste à conduire un dialogue constructif permettant au monde agricole de faire entendre son point de vue, ce qui nécessite des données concrètes et des projets précis à moyen et long terme. Le travail mené dans les Pays de la Loire propose des démarches d'intervention locale pour y parvenir.

(© Marie-Annick Carré)

(© Marie-Annick Carré)

Pour en savoir plus : http://paldu.groupe-esa.com

Source Réussir Grandes Cultures Septembre 2011

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier