Foncier : L'agricole perd du terrain

Les Safer ont enregistré la vente de 45 000 hectares de terres agricoles à des fins d'urbanisation. Ce chiffre est en léger recul par rapport à l'an passé. Mais si l'on tient compte des surfaces qui seront artificialisées sans notification aux Safer (par exemple sans changement de propriétaire), l'agriculture devrait perdre environ 70 000 hectares cette année. « Avec un rapport de 1 à 50 entre le prix des terrains agricoles et ceux à urbaniser, le marché n'est pas un facteur de préservation de terres pour l'agriculture », souligne la FNSafer.

(S. Leitenberger)

(S. Leitenberger)

Source Réussir Grandes Cultures Juillet-Août 2009

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier