François Hollande apporte son soutien aux biocarburants

François Hollande apporte son soutien aux biocarburants

Le président François Hollande est venu symboliquement aux 30 ans de Sofiprotéol, le bras financier de la filière oléagineux, pour souligner les "atouts" des productions végétales, lui qui a souhaité donner la priorité à l'élevage dans la future Politique agricole commune.

Le Président de la République a en effet déclaré :

"... Je veux rappeler mon choix qui est de maintenir au niveau actuel la production de biocarburants de première génération pour préserver l'outil industriel existant, les emplois qui y sont attachés et surtout la capacité d'innovation et de recherche. Et c'est la raison pour laquelle la France soutient un taux d'incorporation de biocarburants de première génération stabilisé à 7% et encourage le développement des autres biocarburants ou issus de résidus au-delà même de ce seuil. Cette position est déjà traduite dans la loi de finance pour l'année prochaine et je la défendrai également au plan européen parce que nous sommes aussi dans un débat européen..." 

Le Président de la République a confirmé le maintien de l'obligation d'incorporation des biocarburants de première génération d'origine végétale à hauteur de 7% dans les carburants, et au-delà de ce taux  pour les biocarburants produits à base de résidus et déchets. 

"Aujourd'hui, je suis parmi vous pour insister sur les atouts des productions végétales, leur contribution à la création de richesse, au rééquilibrage de notre balance commerciale", a-t-il déclaré dans l'amphithéâtre du musée du Quai Branly pour les 30 ans du groupe de la filière oléagineux (colza, tournesol) propriétaire de l'emblématique marque Lesieur et présidé par Xavier Beulin, patron de la FNSEA, le syndicat agricole majoritaire. Le président a rappelé que les protéines végétales et la chimie verte faisaient partie des sept ambitions d'avenir reconnues par la commission "Innovation 2030" qui a lancé lundi son concours mondial et de la "nouvelle France industrielle" avec ses 34 pans portés par le ministre du Redressement productif Arnaud Montebourg. "On sait, et je ne veux pas heurter le ministre (de l'Agriculture), que les productions animales n'y suffiront pas à long terme. Donc nous avons besoin d'y ajouter, pour avoir une alimentation forte en protéines, des productions végétales", a-t-il expliqué. "De même, les biotechnologies végétales sont capables de développer de nouvelles molécules à très forte valeur ajoutée", a poursuivi François Hollande.

La filière biodiesel dans toutes ses composantes se félicite de ces déclarations qu'elle reçoit comme un soutien sans ambiguïté aux biocarburants de première génération et, en conséquence, comme un encouragement à contribuer au développement du plan "protéines végétales" et à renforcer le secteur de  la chimie verte.

Source AFP

Sur le même sujet

Commentaires 5

JO81

enfin 1coup de pouce pour les bio carburants il était temps mettez vous d' accord au sein du gouvernement de pas nous dire le contraire demain

DD

Notre président subit les intérets de X BEULIN président de SOFIPROTEOL je crois que les agriculteurs ont d'autres préoccupations en BRETAGNE mais il n'ose pas y venir!!!!!!

popey16

pourquoi n etait il pas accompagne de ses lieutenant verts corinne lepage j v place et son illumine ministre le foll.

altitude1000

Vous ne saviez pas que Hollande était pote avec Belin, qui pourrait lui faire un prix d'amis sur sa carte!!!Quel mélange des genres, aller a l'anniversaire d'un groupe industriel: Sofiprotéol ...lesieur...Moi qui croyais Belin agriculteur ? Quelle sauce avec toutes ces huiles !!!

pietin 113

Pourquoi ne prendrait il pas sa carte a la fede aussis?

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier