Importations de céréales : Du jamais vu à Brest !

Emmanuel Baratte

Le port de Brest enregistre un niveau d'activité jamais atteint, à 2,7 millions de tonnes, essentiellement grâce à la progression des matières premières agricoles. Celles-ci représentent un trafic proche du 1 million de tonnes d'imports destinés aux besoins de l'alimentation animale. Les déchargements de graines et tourteaux de soja et colza, ajoutées à celles de maïs et de sorgho ont augmenté de 39 % en 2007. À eux seuls, les déchargements de maïs et de sorgho ont cru de 4300 %, passant de 4200 à 190 000 tonnes.

Source Réussir Céréales Grandes Cultures Mars 2008

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier