Importations : Le Maroc suspend ses droits de douane pour le blé

SC avec AFP

Le Maroc a décidé de suspendre pour les quatre prochains mois les droits d'importation applicables au blé tendre afin d'assurer un «approvisionnement régulier » du marché.

Selon un responsable du ministère de l'Agriculture marocain, c'est pour assurer un approvisionnement régulier du marché et pour ne pas être pris au dépourvu par la volatilité des prix mondiaux que le Maroc a pris la décision de suspendre ces droits de douane.

« Nous voulons que les prix de la farine et du pain soient accessibles aux consommateurs avec un marché bien approvisionné. Nous voulons maintenir les prix de la farine et du blé à leur niveau actuel », a-t-il poursuivi.

Il a par ailleurs démenti des informations publiées vendredi par la presse marocaine selon lesquelles le Maroc comptait importer 2,3 millions de tonnes de blé tendre.

« Le Maroc qui compte déjà un stock de sureté consomme en moyenne quelque 3 millions de quintaux de blé tendre par mois, une quantité que nous allons absolument assurer sur le marché entre la mi-septembre et janvier », selon ce responsable.

Publié par SC avec AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier