L'excédent commercial français des échanges de grains en hausse de 38 % en un an

Réussir Grandes Cultures Mars 2012

L'excédent commercial français des échanges de grains en hausse de 38 % en un an
Exportation de blé français vers l'Algérie, au départ de Caen. © V. Motin/l'Agriculteur normand

7,6 milliards d'euros, c’est l’excédent commercial en 2011 lié aux échanges de grains, principalement de céréales, soit une hausse de 38 % par rapport à l’année précédente. La France a exporté l’équivalent de 9,1 milliards d’euros alors que les importations ont porté sur 1,5 milliard d’euros. Sur l’année 2011, la croissance des exportations de blé tendre, de maïs et d’orge est uniquement due aux prix plus élevés, alors que les volumes exportés sont en baisse de respectivement 7 %, 6 % et 12 %.
En revanche, le blé dur bénéficie à la fois d’une hausse des prix et de la demande (+ 42 %). La valeur des exportations d’oléoprotéagineux progresse aussi en raison des prix élevés.
Si les volumes exportés de colza augmentent (+ 9 %), ceux du tournesol diminuent (- 9 %).

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier