La boucle des cantons est bouclée

Jean-Philippe Arnaud

Jeudi 16 janvier, les cantons de Guémené et Saint-Nicolas de Redon se sont retrouvés pour l’assemblée annuelle. Ce fut pour les secteurs l’occasion de découvrir les nouveautés de la réforme de la PAC, mais également le moment de faire un point de situation sur la conjoncture notamment laitière et les perspectives pour 2014. L’assemblée cantonale a permis de réaffirmer la dynamique des 2 cantons par le renouvellement des représentants communaux et cantonaux mais aussi par la création de nouvelle structure syndicale communale à Plessé.
Jeudi 16 janvier, les cantons de Guémené et Saint-Nicolas de Redon se sont retrouvés pour l’assemblée annuelle. Ce fut pour les secteurs l’occasion de découvrir les nouveautés de la réforme de la PAC, mais également le moment de faire un point de situation sur la conjoncture notamment laitière et les perspectives pour 2014. L’assemblée cantonale a permis de réaffirmer la dynamique des 2 cantons par le renouvellement des représentants communaux et cantonaux mais aussi par la création de nouvelle structure syndicale communale à Plessé.

Les dernières assemblées générales locales se sont déroulées la semaine passée et viennent clore une période riche en échanges au sein des réseaux FNSEA et JA.

Débutées à la mi-dé-cembre, les assemblées générales des syndicats locaux des réseaux FNSEA 44 et JA 44 se sont donc terminées avec deux dernières réunions (voir photos). Si la fréquentation des réunions est semblable à celle de la campagne hivernale 2012-2013, les thématiques abordées ont été différentes. En effet, les évolutions engendrées par la future politique agricole commune ont fait l’objet d’une analyse approfondie dans l’ensemble des 19 réunions organisées cet hiver. L’intérêt de cette démarche, à savoir des simulations à l’échelle de l’exploitation, a été salué par les participants. L’outil présenté est amené à évoluer en fonction des précisions qui seront progressivement apportées. Mais il permet déjà de mesurer les incidences sur son entreprise. Les responsables de la FNSEA 44 et de JA 44 présents lors de ces rencontres ont d’ailleurs proposé à tous les adhérents intéressés de prendre contact avec le service animation de la FNSEA 44 afin de personnaliser l’approche.

Autre moment fort des assemblées générales locales : les élections internes. Comme tous les trois ans, les équipes constituant les syndicats communaux et cantonaux doivent être renouvelées, ce qui a été le cas durant l’hiver. Le dynamisme des réseaux syndicaux a aussi permis la création de plusieurs syndicats communaux, comme par exemple à Saint-Jean de Boiseau, à la Limouzinière, à Soulvache, à la Chapelle-Launay… Le maillage territorial de la FNSEA 44 et de JA 44 se confirme en renforçant la proximité des syndicats majoritaires mais aussi leur légitimité sur tous les sujets concernant le foncier notamment. Les présidents de syndicats locaux sont en effet destinataires des notifications de vente qui transitent via la Safer ou des fiches de synthèse de demandes d’autorisation d’exploiter.
Les cantons auront d’ailleurs l’occasion d’illustrer leur implication dans la vie du réseau lors de l’assemblée générale de la FNSEA 44. Ils ont en effet préparé des interventions sur les sujets de leur choix, qui seront faites pendant la réunion (voir carton d’invitation) et dont des extraits seront publiés dans la prochaine édition de Loire-Atlantique Agricole.

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier