La Coordination rurale souhaite des grilles de bonification des protéines

Lise Monteillet

La Coordination rurale souhaite des grilles de bonification des protéines

Le syndicat agricole demande à l’interprofession et aux organismes stockeurs de « mouiller la chemise ».

La Coordination rurale ne cache pas sa satisfaction concernant le plan de soutien aux céréaliers annoncé par le ministère de l’Agriculture. « Les annonces du gouvernement sont un signe positif pour les agriculteurs », écrit le syndicat, dans un communiqué. Celui-ci interpelle maintenant l’interprofession et les organismes stockeurs et leur demande de « mouiller la chemise ». Elle regrette « l’empressement auquel se livrent certains opérateurs en important des céréales en provenance d’Europe de l’Est ».

Le syndicat agricole demande à l’interprofession de mettre en place des grilles de bonification des protéines afin de donner « une juste valeur » aux grains récoltés en 2016. Ceux-ci se caractérisent par « des faibles rendements, des faibles poids spécifiques et des taux de protéines élevés ».

La Coordination Rurale et son Organisation des producteurs de grains (OPG) souhaitent également que soit autorisée la vente directe des grains entre céréaliers et éleveurs et que soit suspendus les contributions volontaires obligatoires, au moins provisoirement.  

Sur le même sujet

Commentaires 1

hetre humain

il y a déjà une grille pour les protéines mais elle est bloquée mais en cas de manque de protéines le réfaction sont bien plus importante de toute manière l agriculture du centre de la france et du sud est condamnée a mourir on entretiendra tout simplement la nature

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires