La Lituanie veut interdire la vente de terrains agricoles aux étrangers

Le gouvernement de la Lituanie demande à Bruxelles de prolonger l'interdiction de vendre des terres agricoles aux étrangers jusqu'en 2014, afin d'éviter une éventuelle spéculation.

« Le gouvernement a décidé de mandater le ministre de l'agriculture de négocier avec la Commission européenne une prolongation de trois ans de la période de transition pour la vente de terrains aux citoyens étrangers », selon un communiqué du gouvernement.

Ancienne république soviétique, membre de l'Union européenne depuis 2004, la Lituanie a été autorisée par Bruxelles à interdire la vente de terres agricoles aux étrangers jusqu'en mai 2011.

Cette interdiction « réduira le danger que des terrains agricoles soient achetés à des fins spéculatives », explique le ministère dans un communiqué. « Malheureusement, nos fermiers ne disposent pas d'autant d'argent que les étrangers », justifie Kazys Starkevicius, ministre de l'Agriculture.

L'interdiction ne concerne pas les étrangers qui cultivent la terre depuis une période minimum de trois ans, ou des sociétés possédant des filiales dans ce pays balte.

Lors de leur adhésion à l'UE, d'autres pays ex-communistes, comme la Pologne ou la République tchèque, ont également pris des mesures pour limiter la vente de terrains agricoles aux étrangers.

Source d'après AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier