La récolte de blé 2016 devrait baisser de près de 10% après les intempéries

La récolte de blé 2016 devrait baisser de près de 10% après les intempéries

La récolte de blé tendre est attendue en baisse de près de 10% en France en 2016 après les intempéries du printemps, et alors que le pays avait connu une récolte 2015 "record", affirme le cabinet Agritel mercredi.

Agritel évalue pour 2016 la récolte de blé tendre en France à 37,26 millions de tonnes au 25 juin 2016, en baisse de -9,2% par rapport au "record" de l'an passé où la France avait produit 41,02 millions de tonnes. "Cette année les céréaliers français ont une quadruple punition: de mauvais rendements, une qualité en baisse, des prix bas et une concurrence internationale exacerbée, ce qui laisse augurer de gros problèmes de trésoreries", a indiqué Michel Portier, directeur d'Agritel. Cependant "l'importante surface cultivée, évaluée à 5,25 millions d'hectares, permet de compenser une partie de la forte baisse de rendement attendue", précise M. Portier.

-10,4%

En effet, si les comptages réalisés à travers les principales régions productrices de France permettent "d'estimer un potentiel de rendement à 7,09 t/ha soit une baisse de -10,4% par rapport au record de l'an dernier", pour Agritel, "conjuguée à des surfaces de blé tendre au plus haut depuis plus de 80 ans", cela "permet à la production prévisionnelle de rester supérieure de +0,8% par rapport à la moyenne de ces 5 dernières années". Cette estimation prévisionnelle de production sera révisée dans les prochaines semaines, une fois la récolte passée, indique Agritel. Les analystes d'Agritel ont réalisé leur enquête à travers 13 départements situés en Normandie, Picardie, Champagne-Ardennes, Bourgogne, Centre et Poitou-Charentes, indique le cabinet.

Source avec AFP

Sur le même sujet

Commentaires 5

coop

année cataclysmique pour les zones intermediaires du centre de la france 30a 55qx en escourgeon 80% en fourrager , certains blé seront catastrophique, 0 pois d hiver , 0 feveroles d hiver ... malheureusement pour nos adherents on craint que nombre d'entre eux soient dans l incapacité de reensemencer , les deficits vont etre considerable , un ami de bourgogne me disait qu'enterre surperficielle c'etait la 4 eme année consecutive de deficit pour plus 50% des exploitations ...
les zones intermediaires vont etre balayées , evidemment il y a aura toujours des repreneurs qui viennent de plus en plus loin mais ca me peine pour ceux qui sont la si 200 ha ne suffisent plus pour vivre
pendant ce temps là larroutourou parle de travailler 32h semaine , tres bien alors que l on donne la retraite aux paysans au nombre d heure travaillées ils seront en retraite apres 20ans de carriere pays de fous

@ robin et pivoine

aussi etrange que ca puisse vous paraitre , il n'y a pas que la beauce et l 'ile de france , les rendements sont nettement en hausse dans le sud a des niveaux record meme pour une bonne partie .

Pivoine

d'accord avec vous Robin,
nos super analystes de prévisionnel de récolte (savent-ils ce qu'est un champ de blé...) ne sont pas au bout de la surprise.
On commence les moissons d'orge d'hiver en région sud bassin parisien et c'est catastrophique en rendement -30, -40% par rapport à l'année dernière et les ps entre 50 et 57, le calibrage entre 50 à 70% d'orgette.

CLOCHE215

le blé de qualité panifiable ne suffira pas pour produire notre PAIN...

Robin28

Y'en a qui risques d'être surpris, chez nous c'est pas -10% à quoi on s'attend en rendement mais plutôt -50% en BT, et autour de -60 -70% en BD.

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier