La récolte de blé 2016 prévue en baisse de 10% après les intempéries

La récolte de blé 2016 prévue en baisse de 10% après les intempéries

La récolte de blé 2016 en France, 1er producteur européen, devrait accuser une baisse de 10%, à 37 millions de tonnes, en raison des intempéries du printemps, selon la première prévision des services du ministère de l'Agriculture publiée mardi.

"L'excès de pluie et le manque de soleil devraient pénaliser les rendements des cultures d'hiver en 2016 (...) et la production de blé tendre, à 37 Mt, diminuerait de 10% sur un an", indiquent dans un communiqué les services statistiques du ministère, en évoquant "la prolifération des maladies et des ravageurs" due aux mauvaises conditions climatiques, et des moissons qui devraient être plus tardives qu'en 2015, année de production record avec 41 Mt.

Les chiffres officiels confirment ce que les cabinets d'analystes agricoles indiquaient depuis une semaine: la récolte céréalière en France retrouvera un niveau proche de la moyenne des cinq dernières années, la hausse des surfaces (+1,4%) ne compensant pas la forte baisse des rendements (-11% sur un an). Les cultures ont souffert d'un excès d'eau, du manque de luminosité et du phénomène de verse (lorsque les tiges de blé se retrouvent couchées sur le sol par les pluies).

Les cultures situées dans la moitié nord et dans l'est de la France ont particulièrement souffert. Par rapport à la moyenne 2011-2015, les rendements devraient reculer le plus en Champagne-Ardenne, avec une baisse prévue de 11%, ainsi qu'en Ile-de-France (-8%) et dans le Centre (-7%). Les autres cultures devraient aussi être en baisse, à l'exception du blé dur (cultivé pour la fabrication de pâtes et semoules) qui se maintiendrait à 1,8 million de tonnes. La récolte d'orge diminuerait de 10%, à 11,7 millions de tonnes, et celle de colza de 9%, à 4,8 millions de tonnes.

Source AFP

Sur le même sujet

Commentaires 14

JP45

Ca y est on a attaqué les blé dans l'est du Loiret, c'est une cata: ça va de 15 à 40 quintaux. Donc moins 50 à moins 80 %. Pour répondre à Banane 381, les fongicides ne sont pas en défaut, le problème c'est un ciel tout couvert et pluvieux pendant 10 jours au moment de la floraison qui a fait avorter une très grande partie des futurs grains.

@banane

Cette annee ne veut strictement dire sur l utilisation ou non des pesticides ... Ou si en bio sur même secteur çe serait famine pas de patates pas de raisin du ble à 5 qx , des féveroles des lentilles des pois à 0 quintaux
Tout le monde sait que l année à été exceptionnelle en tout pucerons hiver très doux pluviométrie exceptionnelle , gel à la méiose , et surtout manque terrible d ensoleillement de l ordre de -25%

Vertumne

-10%, ils ont trouvé ça où ??? . Dans le 54 se sera -40% en blé ...

mimi 77

nord 77 orge d'hiver récoltée - 40% et pour les blé si ce n'est que - 25% en moyenne on sera heureusement surpris vu l'état des blés au 15 juin.
Les statistiques sur les revenus et rendements agricoles sont comme celles sur le chômage toujours pour masquer les réalités du terrain!!

dudu45

dans le loiret le ble dur ca sera 15 qx au lieu de 70 il faudrait que nos experts sortent plus souvent dans la plaine

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier